Chiffres

Coefficients d'érosion monétaire

Révisé le 03/01/2017 par les Carole Girard-Oppici et classé dans économie.

Vos réactions...

   

Indice RFPI servant au calcul de la révision d'une pension alimentaire, d'une plus-value immobilière, d'une indemnité.

Le coefficient d'érosion monétaire est un indice utilisé notamment dans l'évaluation des revenus fonciers et profits du patrimoine immobilier (RFPI), et plus particulièrement concernant les taxes sur les cessions à titre onéreux de terrains nus devenus constructibles. Il peut être utilisé :

  • lors du calcul des plus-values des particuliers ;
  • lors de la revalorisation des pensions alimentaires ;
  • en cas d'actualisation des indemnités en capital allouées soit en réparation de dommages corporels soit pour maladie.

En principe, les pensions alimentaires versées pour l'entretien des enfants ou de l'ex-époux sont admises en déduction pour leur montant fixé par le juge. Toutefois, le contribuable peut spontanément revaloriser les pensions alimentaires fixées par le juge. De plus, le jugement de divorce peut prévoir un mécanisme d'indexation.

Les contribuables peuvent revaloriser spontanément la pension alimentaire versée au profit d'un enfant à condition cumulativement que :

  • son montant initial résulte d'une décision de justice,
  • le montant de la revalorisation spontanée soit compatible avec les besoins du bénéficiaire et les ressources du débiteur,
  • les versements soient effectifs.

Ces coefficients sont également applicables en cas de revalorisation spontanée de la contribution aux charges du mariage lorsque celle-ci remplit les conditions pour être admise en déduction du revenu imposable.

Les coefficients d'érosion monétaire 2017 seront publiés au cours du premier trimestre 2017.

Coefficients annuels de 2016

Les coefficients annuels tels qu'ils sont issus du Bulletin officiel des impôts (BOFiP) s'établissent de la manière suivante. Ils servent notamment pour l'imposition des revenus de 2016

Année de la décision de justice

Coefficients applicables

Année de la décision de justice

Coefficients applicables

1978

3,395

1997

1,286

1979

3,066

1998

1,278

1980

2,700

1999

1,272

1981

2,382

2000

1,252

1982

2,129

2001

1,233

1983

1,945

2002

1,211

1984

1,806

2003

1,189

1985

1,705

2004

1,170

1986

1,663

2005

1,149

1987

1,611

2006

1,130

1988

1,570

2007

1,114

1989

1,518

2008

1,084

1990

1,468

2009

1,083

1991

1,422

2010

1,067

1992

1,390

2011

1,046

1993

1,365

2012

1,027

1994

1,346

2013

1,019

1995

1,324

2014

1,015

1996

1,300

2015

1,010



2016

1,000


Coefficients annuels de 2015 à 2012

Les coefficients annuels tels qu'ils sont issus du Bulletin officiel des impôts (BOFiP) s'établissent de la manière suivante. Ils servent notamment pour l'imposition des revenus de 2015

Année de la décision de justice

Coefficients applicables

Année de la décision de justice

Coefficients applicables

1978

3,368

1997

1,280

1979

3,041

1998

1,272

1980

2,686

1999

1,266

1981

2,370

2000

1,246

1982

2,119

2001

1,226

1983

1,935

2002

1,205

1984

1,797

2003

1,183

1985

1,696

2004

1,164

1986

1,655

2005

1,144

1987

1,603

2006

1,125

1988

1,562

2007

1,108

1989

1,510

2008

1,078

1990

1,460

2009

1,077

1991

1,415

2010

1,062

1992

1,383

2011

1,041

1993

1,358

2012

1,022

1994

1,340

2013

1,014

1995

1,318

2014

1,009

1996

1,293

2015

1,000


Coefficients annuels de 2014

Les coefficients annuels tels qu'ils sont issus du Bulletin officiel des impôts s'établissent de la manière suivante. Ils servent notamment pour l'imposition des revenus de 2014.

Année de la décision de justice

Coefficients applicables

Année de la décision de justice

Coefficients applicables

1979

3,037

1997

1,278

1980

2,682

1998

1,270

1981

2,367

1999

1,264

1982

2,116

2000

1,244

1983

1,932

2001

1,225

1984

1,795

2002

1,204

1985

1,694

2003

1,182

1986

1,653

2004

1,163

1987

1,600

2005

1,142

1988

1,560

2006

1,123

1989

1,508

2007

1,107

1990

1,458

2008

1,077

1991

1,413

2009

1,076

1992

1,381

2010

1,061

1993

1,356

2011

1,039

1994

1,338

2012

1,020

1995

1,316

2013

1,013

1996

1,292

2014

1,000


Coefficients annuels de 2013

Les coefficients annuels tels qu'ils sont issus du Bulletin officiel des impôts s'établissent de la manière suivante. Ils servent notamment pour l'imposition des revenus de 2013.

Année de la décision de justice

Coefficients applicables

Année de la décision de justice

Coefficients applicables

1978

3,353

1996

1,287

1979

3,027

1997

1,274

1980

2,674

1998

1,266

1981

2,359

1999

1,260

1982

2,109

2000

1,240

1983

1,926

2001

1,221

1984

1,789

2002

1,200

1985

1,688

2003

1,178

1986

1,648

2004

1,159

1987

1,595

2005

1,138

1988

1,555

2006

1,120

1989

1,504

2007

1,103

1990

1,454

2008

1,073

1991

1,409

2009

1,073

1992

1,376

2010

1,057

1993

1,352

2011

1,036

1994

1,334

2012

1,018

1995

1,312

2013

1,000


Ces coefficients sont également applicables en cas de revalorisation spontanée de la contribution aux charges du mariage lorsque celle-ci remplit les conditions pour être admise en déduction du revenu imposable.

Coefficients annuels de 2012

Les coefficients annuels tels qu'ils sont issus du Bulletin officiel des impôts s'établissent de la manière suivante. Par exemple, pour les cessions de terrains nus devenus constructibles, intervenant en 2012, les coefficients suivants s'appliquent :

Année de l'acquisition

Coefficients applicables

Année d'acquisition

Coefficients applicables

2012

1,000

1994

1,306

2011

1,017

1993

1,325

2010

1,036

1992

1,349

2009

1,051

1991

1,380

2008

1,052

1990

1,424

2007

1,081

1989

1,473

2006

1,097

1988

1,524

2005

1,115

1987

1,563

2004

1,135

1986

1,614

2003

1,154

1985

1,654

2002

1,175

1984

1,753

2001

1,196

1983

1,887

2000

1,215

1982

2,066

1999

1,234

1981

2,311

1998

1,240

1980

2,620

1997

1,248

1979

2,966

1996

1,261

1978

3,285

1995

1,285

1977

3,583

© 2017 Net-iris

   

Commentaires et réactions :


-