Actualité juridique

Liste des compagnies aériennes interdites en 2016 sur le sol européen

Le 06/07/2016, par Carole Girard-Oppici, dans Public / Transport.

Vos réactions...

   

Grâce à l'efficacité des normes de sécurité aérienne appliquées en Europe, l'espace aérien européen est l'un des plus sûrs au monde.

En 2016 plus que jamais, le transport aérien en plein essor se veux d'être fiable et sécurisé pour ses passagers. Si la sécurité aérienne est assez performante en Europe, trop de compagnies considérées comme dangereuses assurent des vols depuis la France ou un autre pays européen. Depuis maintenant 10 ans, l'Union européenne tient à jour la liste noire des compagnies aériennes interdites d'accès aux aéroports de l'Union européenne, qu'il s'agisse de vols de passagers ou de compagnies de fret.

La dernière actualisation date du 16 juin 2016. En principe, la Commission actualise cette liste au printemps ou avant les grands départs en vacances. A ce jour, 216 compagnies aériennes interdites dans l'UE.

Sur la base de notifications présentées par plusieurs Etats membres, la Commission auditionne régulièrement des transporteurs aériens suspectés de ne pas appliquer les normes de sécurité minimales exigées par la réglementation européenne, et consulte les autorités nationales de l'aviation civile responsables de leur supervision, ainsi que le Comité d'experts de la sécurité aérienne des Etats membres.

La liste noire est partagée en deux : la première partie comprend toutes les compagnies aériennes dont l'exploitation est interdite en Europe et la seconde énumère les compagnies aériennes dont l'exploitation en Europe n'est autorisée que dans certaines conditions.

A noter que sur les 6 derniers mois, certaines compagnies aériennes ont fait des efforts importants, puisque toutes les compagnies aériennes certifiées en Zambie sont retirées de la liste ainsi qu'Air Madagascar et 3 compagnies aériennes certifiées en Indonésie (Citilink, Lion Air et Batik Air). Notons aussi que Iran Air a reçu l'autorisation d'exploiter à nouveau la plupart de ses avions dans l'Union européenne.

Mais pour 19 pays, tous les transporteurs aériens connus font l'objet d'une interdiction totale d'exploitation dans l'UE : Afghanistan, Angola (sauf TAAG Angola qui figure à l'annexe B), Bénin, République du Congo, République démocratique du Congo, Djibouti, Érythrée, Guinée équatoriale, Gabon (sauf Afrijet et SN2AG qui figurent à l'annexe B), Indonésie (sauf Garuda Indonesia, Airfast Indonesia, Ekspres Transportasi Antarbenua, Indonesia Air Asia, Citilink, Lion Air et Batik Air), Kazakhstan (sauf Air Astana), Kirghizstan, Liberia, Libye, Mozambique, Népal, Sao Tomé-et-Principe, Sierra Leone et Soudan.
Deux compagnies aériennes figurent, cette année encore sur cette liste : Blue Wing Airlines (Suriname) et Iraqi Airways (Iraq).

Pour 6 transporteurs, il existe des restrictions d'exploitation dans l'UE : TAAG Angola Airlines (Angola) ; Air Service Comores (Comores) ; Afrijet Business Service (Gabon) ; Nouvelle air affaires Gabon - SN2AG (Gabon et Afrique du Sud) ; Iran Air (Iran) ; Air Koryo (Corée du Nord).

Rappelons que la création de cette liste noire est la conséquence d'une ''série noire'' de crashs mortels dans l'aviation civile intervenus durant l'été 2005 et de la mise en lumière de nombreuses négligences dans l'entretien des aéronefs. Sur la base des informations communiquées par les Etats membres sur les interdictions d'exploitation et des restrictions opérationnelles en vigueur sur leur territoire, la Commission européenne s'est engagée à mettre à jour cette liste à tout moment, si cela est nécessaire (et non plus de manière trimestrielle comme au lancement de l'opération d'information).

Un litige avec une compagnie aérienne ?

>>> Avec VosLitiges, c'est facile !
Faites-vous rapidement et efficacement dédommager de votre préjudice afin d'obtenir une juste réparation financière.

© 2016 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :



-