Actualité juridique

Vers la généralisation des dispositifs d'information et d'alerte lors des pics de pollution des particules en suspension dans l'air ambiant

Le 16/11/2007, par La Rédaction de Net-iris, dans Public / Environnement.

Vos réactions...

   

Le ministre et la secrétaire d'Etat à l'Ecologie, Jean-Louis Borloo et Nathalie Kosciusko-Morizet, ont décidé de mettre en oeuvre une des mesures du "plan particulier" préconisé par le Grenelle. Ils ont en effet demandé aux préfets d'organiser l'extension des dispositifs d'information et d'alerte lors des pics de pollution, aux particules en suspension dans l'air ambiant, peut-on lire dans un communiqué.
Il est précisé que la loi-programme issue du Grenelle, comprendra en effet un "volet air" permettant de s'assurer du respect de ces objectifs et de prendre en compte les polluants visés par l'Organisation mondiale de la Santé.
En conséquence, les dispositifs d'information existants et nouveaux pour des polluants comme l'ozone, le dioxyde d'azote et le dioxyde de soufre, seront étendus aux particules (PM10) qui provoquent également des gênes respiratoires et des troubles chez les personnes sensibles. De plus, en cas de pics importants, une information à l'échelle nationale sera diffusée, y compris sur internet, afin de compléter les dispositifs préfectoraux.
En attendant l'avis de l'Agence française de sécurité sanitaire environnementale et du travail sur les seuils pertinents d'information de la population à retenir, le Ministre a décidé dès à présent, que cette information sera déclenchée pour des concentration en PM10, au-delà de 80 µg/m3 et 125 µg/m3 en moyenne sur 24 heures (diffusion de recommandations sanitaires et comportementales).
Soulignons que la réglementation européenne relative à l'air ambiant, transposée en droit français, exige également qu'une information actualisée quotidiennement soit mise à la disposition des personnes fragiles, et s'accompagne de la mise en oeuvre de programmes réduisant à long terme les concentrations de particules. En France, c'est le Grenelle de l'environnement qui a prévu de mettre en place un plan particules visant à améliorer de 30% la qualité de l'air extérieur.

© 2007 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Commentaires et réactions :



-