Actualité juridique

Vers l'amélioration de la prise en charge des maladies chroniques à domicile grâce aux TIC

Le 23/04/2010, par La Rédaction de Net-iris, dans Technologies / Technologie & Communications.

Vos réactions...

   

Avec quelques mois de retard, l'appel à projets doté de 3 millions d'euros visant à favoriser l'émergence de solutions innovantes pour la prise en charge des maladies chroniques au domicile, vient d'être lancé par le ministre chargé de l'Industrie, en association avec le Ministère de la Santé. Convaincu que la prise en charge de la santé et de l'autonomie à domicile est une opportunité économique majeure, le Gouvernement souhaite développer l'usage des TIC pour le suivi des maladies chroniques, comme les maladies cardiovasculaires, le diabète, l'insuffisance cardiaque ou les maladies respiratoires chroniques.
En effet, les maladies chroniques concernent aujourd'hui 15 millions de Français et pourraient en toucher 20 millions à horizon 2020.

Cette initiative s'inscrit dans le prolongement de la création du Centre National de Référence santé à domicile et autonomie, que le ministre a mis en place fin 2009 afin de fédérer les initiatives et renforcer les collaborations entre le monde industriel et le monde de la santé.

"Cet appel à projets soutiendra le développement de solutions complètes utilisant les technologies de l'information et de la communication au sein de pilotes industriels", explique Hervé Novelli dans le document de présentation du projet TICSANTE.

"Par exemple, pour les patients atteints d'insuffisance cardiaque chronique, la télésurveillance à domicile d'indicateurs cliniques simples, tels que le poids, la tension artérielle, l'état respiratoire, l'électrocardiogramme, transmis à un centre de premier recours peut permettre de prévoir la survenue de complications aiguës et de prévenir les hospitalisations non programmées", explique t-il.

"Les technologies de l'information et de la communication constituent une piste d'avenir pour améliorer la prise en charge et la vie quotidienne du patient. Elles offrent la perspective d'une bien meilleure autonomie malgré la maladie en garantissant un lien permanent avec les personnels de santé". Toutefois à ce jour, "l'utilisation de ce type de solutions est freinée par l'absence de chaîne complète d'acteurs permettant d'organiser la prise en charge, la facturation, le coaching du patient et le traitement des données issues des dispositifs installés au domicile, mais aussi par l'absence d'étude sur la viabilité économique de ces nouvelles organisations", explique le ministre de l'Industrie.

Dans le document de présentation de l'appel à projets, figure l'ensemble des documents nécessaires aux éventuels candidats :

  • les objectifs de l'appel à projets
  • les critères d'éligibilité et de sélection des projets
  • le financement de l'appel
  • et les modalités de l'appel à projets (notamment les documents mis à disposition pour la réponse).

© 2010 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :



-