Actualité juridique

Plus de 60% des marchés publics conclus en 2009 impliquaient des PME

Le 24/03/2011, par La Rédaction de Net-iris, dans Public / Marchés Publics.

Vos réactions...

   

La part des PME au sens du droit communautaire, dans le total des marchés publics conclus avec l'Etat et les collectivités locales avoisinait en 2009, les 62% en nombre de marchés et seulement 28% en montant, selon une étude de l'Observatoire économique de l'achat public. A noter que cette part, qui ne tient pas compte de la sous-traitance, est sensiblement inférieure au poids des PME dans l'économie, qui représente 44% de la valeur ajoutée marchande.

Ce sont avec les collectivités locales que les PME travaillent le plus (elles sont présentent dans 65% des marchés, contre 43% pour l'Etat). En terme de montant, cette différence est encore plus marquée, la part des PME représentant 43% pour les collectivités locales et seulement 16% pour l'Etat (plus les montants et les durées sont élevés, moins les PME sont retenues).

Cette étude permet également de constater que ni le mode de procédure de passation des marchés (appel d'offres ouvert, restreint, négocié avec ou sans publicité et mise en concurrence, etc.), ni la forme des marchés (ordinaire, à bon de commande, etc.), n'a d'incidence significative sur le choix du type de fournisseur.
En fait, c'est suivant le type de marché (fournitures, services et travaux) que les PME sont plus ou moins bien représentées. Leur présence est majoritaire dans les marchés de travaux (collectivités locales et Etat), voire même forte (Etat) dans les marchés de services et de fournitures. La position des PME est plus modeste si l'on considère le montant des marchés, notamment les marchés de fournitures de l'Etat.

Enfin, du point de vue géographique, il apparaît que lorsqu'il est fait le choix d'entreprises de proximité, cela conduit à une certaine prédominance des PME en nombre, nettement plus marquée dans le cas des collectivités locales.

© 2011 Net-iris

   

Commentaires et réactions :