Actualité juridique

Révision des loyers de logements dits "loi de 1948" à compter du 1er juillet 2014

Le 17/12/2014, par Carole Girard-Oppici, dans Civil / Immobilier.

Vos réactions...

   

Révision annuelle du prix de base au mètre carré des loyers de locaux d'habitation régis par la loi de 1948 et des locaux à usage professionnel.

Les seuils limites des prix de base au mètre carré des locaux d'habitation ou à usage professionnel sont actualisés, comme chaque année, en application du décret (n°2014-1516) du 15 décembre 2014. Ils s'appliquent à compter du 1er juillet 2014, aux loyers des baux soumis à la loi de 1948. Ils peuvent être augmentés, avec rétroactivité au 1er juillet, dans certaines limites.

Le taux d'augmentation des loyers soumis à la loi de 1948 est fixé à 0,60% (contre 1,54% l'an dernier) pour les locaux des catégories IIA, IIB, IIC, IIIA et IIIB. Les loyers des locaux de la catégorie IV ne subissent aucune majoration annuelle légale de loyer.

Pour les calculs, chacune des opérations est conduite jusqu'à la deuxième décimale.

L'application de ces augmentations ne peut entraîner un dépassement des prix de base de la valeur locative mensuelle des locaux fixés par le décret.

Le taux de majoration prévu par l'article 34 de la loi (n°48-1360) du 1er septembre 1948 et applicable aux loyers payés pendant la période précédente, est fixé à 0,60% à compter du 1er juillet 2014.

Rappelons que la surface corrigée est obtenue en affectant la superficie des pièces habitables et celle des autres parties du logement de correctifs afin qu'il soit tenu compte, notamment, de la hauteur sous plafond, de l'éclairement, de l'ensoleillement et des vues de chacune des pièces habitables ainsi que des caractéristiques particulières des autres parties du local.

© 2014 Net-iris

   

Pour approfondir ce sujet :

 Information de veille juridique


Commentaires et réactions :