Actualité juridique

Liste des erreurs éliminatoires au permis de conduire en 2016

Le 18/04/2016, par Carole Girard-Oppici, dans Public / Transport.

Vos réactions...

   

L'inspecteur au permis de conduire évalue et note les connaissances, aptitudes et comportements du candidat selon un barème prédéfini.

Le conseil de la sécurité routière a annoncé en février 2016 que 1.000 nouvelles questions posées à l'épreuve théorique générale (ETG) du permis de conduire, aussi appelé l'examen du code, seront proposées dans les centres d'examen à partir du lundi 2 mai 2016. Il s'agit de questions qui poussent le candidat à aiguiser sa prise de conscience des risques en conduisant. Il faut toujours répondre correctement à 35 questions sur les 40 posées, pour être admis. Êtes-vous bien préparé ?

Les auto-écoles ont été informées des changements afin de les intégrer dans leur formation. Les questions ne seront pas plus difficiles mais nécessiteront pour les candidats de bien se former notamment aux questions relatives aux gestes de premier secours ou la circulation inter-files des motards. Si votre auto-école ne remplie pas ses obligations, vous avez des recours !

Quels sont vos recours en cas de conflit avec une auto-école ?

Vous envisagez de vous inscrire dans les auto-écoles dans l'espoir de passer avec succès le fameux examen qui vous donnera une liberté supplémentaire ? Indispensable aujourd'hui pour décrocher ou conserver son emploi, le permis B reste toutefois difficile à obtenir, car certaines erreurs commises, même isolément, peuvent conduire à l'élimination du candidat. Mieux vaut donc connaître ces erreurs éliminatoires afin de ne pas les commettre !

Les erreurs éliminatoires à connaître !

L'épreuve pratique (conduite) de l'examen du permis de conduire de la catégorie B (voiture particulière) en 2016 a pour objet de contrôler les connaissances, les aptitudes et le comportement des candidats, nécessaires pour circuler en toute sécurité. Cet examen se déroule en présence et sous la direction de l'inspecteur du permis de conduire.

Le résultat de l'épreuve pratique découle du bilan chiffré de l'évaluation du niveau d'acquisition des compétences, pendant un examen d'une durée de 32 minutes depuis août 2014. Selon l'arrêté du 19 février 2010 relatif aux modalités de l'épreuve pratique de l'examen du permis de conduire de la catégorie B, pour être reçu, le candidat doit obtenir un minimum de 20 points (sur 30 points) et ne pas commettre d'erreur éliminatoire (ex : griller un Stop).

Pour chacune des compétences requises, l'expert attribue la note 0, 1, 2 ou 3, en s'appuyant sur les définitions suivantes :

  • Niveau 0 : au moins une composante de la compétence n'est pas acquise et le candidat est incapable de la restituer. Pour autant, la sécurité n'a pas dépendu des tiers.
  • Niveau 1 : la compétence est en cours d'acquisition mais mal maîtrisée. Elle a été mise en oeuvre pendant l'examen, mais de manière incomplète.
  • Niveau 2 : la compétence est acquise. Elle a été mise en oeuvre pendant l'examen à des niveaux de qualité variable.
  • Niveau 3 : la compétence est correctement et régulièrement restituée. Le candidat a su la mettre en oeuvre à chaque fois que cela était utile. Ce niveau ne correspond pas à une prestation parfaite et l'évaluation doit tenir compte tant du contexte de réalisation des actions de conduite que de l'expérience limitée du candidat.

A noter que le candidat peut se voir attribuer un ou deux point(s) supplémentaire(s) lorsque :

  • il a démontré pendant l'examen sa capacité à adapter sa conduite de manière à économiser la consommation de carburant et à limiter les rejets de gaz à effet de serre tout en maintenant de bonnes conditions de sécurité ;
  • il a fait preuve pendant l'examen d'une attitude préventive et courtoise envers les autres usagers, et plus particulièrement les plus vulnérables, tels que les enfants, les personnes âgées ou encore les personnes handicapées.

Depuis le 19 septembre 2011, conformément à l'arrêté du 11 août 2011 modifiant l'arrêté du 19 février 2010, sans préjudice de la définition des compétences décrites ci-dessus, l'erreur éliminatoire est constituée si le candidat commet l'une des infractions suivantes :

  • circulation à gauche sur une chaussée à double sens ;
  • franchissement d'une ligne continue ;
  • circulation sur les bandes d'arrêt d'urgence ou les voies réservées ;
  • non-respect d'un signal prescrivant l'arrêt ;
  • circulation en sens interdit.

De plus, toute action, non-action ou tout comportement dangereux du candidat plaçant les autres usagers et/ ou le véhicule dans une situation où la sécurité dépendrait essentiellement des réactions des tiers, constitue une erreur éliminatoire.

L'erreur éliminatoire entraîne obligatoirement l'échec à l'examen, qu'elle ait ou non nécessité une intervention physique ou verbale de l'expert.
En cas d'incapacité manifeste et durable du candidat à assurer la sécurité, l'inspecteur peut décider de ne pas mener l'examen à son terme. Cette incapacité entraîne l'échec à l'examen.

Résultats du permis de conduire

Les candidats au permis ont désormais la possibilité de connaître le résultat de leur examen 48 heures seulement après le passage. La production du permis de conduire au format sécurisé européen ID1 se fait en quelques semaines (et au plus tard 4 mois). Le permis de conduire est adressé par voie postale au domicile du titulaire.
Depuis le 1er juillet 2015, les nouveaux permis de conduire ayant un format similaire à celui de carte bancaire, ne sont plus équipés de puce électronique.

N'oubliez pas qu'à compter d'avril 2016, une nouvelle épreuve du Code entre en application avec l'arrivée de 1.000 nouvelles questions.

Mon Conseil !

Comme pour tout examen, il est recommandé de se présenter à l'épreuve :

  • en avance, si possible de quelques minutes,
  • bien reposé (ne pas avoir fait la fête la veille, ni avoir consommé de l'alcool ou autre substance interdite),
  • avoir une tenue correcte (si vous voulez démontrer que vous allez bien entretenir votre véhicule, pour qu'il ne soit pas un danger pour autrui, faites un effort sur votre présentation),
  • avoir de bonnes chaussures (Mesdames, évitez de porter des talons hauts, cela pourrait réduire votre souplesse de conduite),
  • mettre son téléphone portable en mode silence,
  • ne pas engager la conversation pendant le temps de la conduite si on ne vous demande rien (cela pourrait nuire à votre concentration),
  • ne pas avoir de comportement oral ou physique agressif envers les autres automobilistes et usagers de la route (même si la mamie traverse sans regarder).

N'oubliez pas de prendre vos lunettes de vue si vous en avez besoin (d'autant qu'un test de vue est réalisé), et de vous munir d'une pièce d'identité en cours de validité ou périmée depuis moins de 2 ans.
Pour les candidats ayant un déficit auditif, il est important de le signaler à l'examinateur, afin qu'il vous délivre les instructions de conduite suffisamment fort.

Sachez qu'à compter du 31 octobre 2016, les titulaires du permis de conduire seront avertis, via Internet, du retrait et de la reconstitution de leurs points.

© 2016 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :



-