Actualité : en bref

L'affichage environnemental pourrait être étendu début 2013

Le 03/10/2011, par La Rédaction de Net-iris, dans Public / Environnement.

Vos réactions...

   

L'étiquette "empreinte carbone" a pour but d'informer et de sensibiliser le consommateur de l'impact environnemental des produits qu'il achète.

L'expérimentation sur l'affichage environnemental pour informer le consommateur de l'impact environnemental des produits (empreinte carbone) a été lancée le 1er juillet 2011. Près de 170 entreprises ou groupements d'entreprises (dont 1/3 dans le secteur alimentaire) participent à l'expérimentation.

Les candidats retenus pour l'expérimentation sont de taille variée (de la PME artisanale aux leaders mondiaux de la distribution), et représentatifs des différents secteurs d'activité (alimentaire, boisson, produits hygiène, habillement, équipements électriques, électroniques, mobilier, produits de construction, etc.). Ils intègrent progressivement dans l'évaluation de l'impact écologique du produit :

  • la consommation d'énergie,
  • les émissions de CO2,
  • l'impact du produit et sa fabrication sur la biodiversité et les ressources naturelles (eau, biodiversité, matières premières non renouvelables...).

Les modes de communication sont divers, outre l'affichage en magasin ou sur le produit, l'information est diffusée par internet.

Dans la perspective de la généralisation de cette expérimentation, qui pourrait être étudiée par le parlement début 2013, Nathalie Kosciusko-Morizet, la ministre de l'Ecologie, a présenté le 3 octobre 2011, les différentes étapes de son évaluation, et lancé le testing réalisé par le ministère sur Internet pour recueillir l'avis des consommateurs. Les résultats seront prochainement publiés en ligne.

Source : Ministère de l'Ecologie

© 2011 Net-iris

   

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :