Actualité : article de veille

Série de rappels de produits défectueux

Le 02/11/2011, par La Rédaction de Net-iris, dans Civil / Consommation.

Vos réactions...

   

Trampolines pour enfants, tyroliennes de jeu en extérieur, siphons à usage culinaire, chips et gants de jardinage présentant un danger immédiat.

Le site de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) publie de plus en plus d'avis de rappels de marchandises et de produits défectueux. En effet, à la suite de contrôles internes ou externes, voire même d'accidents parfois graves, en un mois seulement, les autorités ont récemment adressé aux consommateurs des avis de rappel de produits de grande consommation :

  • d'un filet de trampoline de marque Domyos-Décathlon : le filet n'est pas suffisamment résistant ;
  • d'une tyrolienne vendue par Oxybul Eveil & Jeux : poignée de la tyrolienne défectueuse, pouvant se détacher et tomber sur la tête de l'enfant ;
  • de chips de marque Carrefour discount : risque de présence de morceaux de verre ;
  • de deux références de gants de jardinage de marque Casino : teneur en chrome hexavalent trop élevée et susceptible d'entraîner des risques pour la santé des utilisateurs ;
  • d'une poussette de marque Bugaboo : défectuosité des roulements des roulettes avant pivotantes, pouvant entraîner le renversement de la poussette ;
  • de Mini crêpière / Mini Wok de marque Carrefour Home : risque de brûlure au niveau du manche ;
  • siphons kits Grande Cuisine et kits chantilly espuma par les magasins Leclerc : risque d'éclatement du siphon et de blessures.

S'agissant des siphons à usage culinaire ou "siphons à crème" ou "siphons à espuma", il s'agit d'équipements sous pression utilisés principalement au moment des fêtes en fin d'année par les consommateurs, et par les restaurateurs, pour réaliser des mousses chaudes ou froides, salées ou sucrées (ex : vérrines de légumes moulinés, chantilly). Ces appareils sont composés d'un corps, le plus souvent métallique, d'une contenance de 500 ml, et d'une tête équipée d'une poignée d'éjection de la mousse. La propulsion de la préparation culinaire est assurée par l'usage de cartouches de gaz sous pression devant être insérées dans la tête du siphon.

Averti de la survenance de plusieurs accidents, dont deux avec blessures corporelles graves, dus à la défaillance de ces appareils, par suite de la rupture et de la projection de la tête du siphon au moment de l'introduction des cartouches de gaz dans l'appareil, le secrétaire d'Etat chargé de la consommation invite les consommateurs à la prudence dans un avis publié au Journal officiel du 1er novembre 2011.
Bien que des mesures de retrait et de rappel aient été prises à l'encontre de ces produits, certains peuvent encore être utilisés. Aussi, il est recommandé aux consommateurs, même si leur appareil fonctionne correctement de les rapporter sur le lieu de leur achat.

Pour les siphons en cours de commercialisation, le ministère rappelle qu'ils "doivent présenter la sécurité à laquelle les consommateurs peuvent légitimement s'attendre et, par ailleurs, être accompagnés d'informations précises et complètes, en langue française, relatives aux règles d'utilisation et d'entretien". Les professionnels chargés de leur commercialisation doivent s'assurer que les siphons vendus à titre isolé, ou associés à d'autres ustensiles culinaires ou à un livre de cuisine, présentent bien les garanties de sécurité prévues par la réglementation applicable.

Article complet disponible sur abonnement

Plan détaillé :

  1. Introduction
  2. Comment se faire rembourser un produit frappé par un rappel ?
  3. Comment signaler un produit défectueux ?

En texte intégral, cet Article comporte 745 mots.

© 2011 Net-iris

   

Commentaires et réactions :