Actualité juridique

Data.gouv : le nouveau portail des données publiques

Le 26/12/2013, par La Rédaction de Net-iris, dans Technologies / Droit de l'internet.

Vos réactions...

   

La plate-forme d'hébergement des données publiques des administrations et de l'Etat a été améliorée.

Afin que les citoyens bénéficient d'une meilleure information et d'une interaction accrue avec les institutions publiques, l'État avait lancé, en 2011, un portail public. Grâce à la mise en place de ce site, il est devenu plus facile d'obtenir la liste des hôpitaux publics ou des écoles près de chez soi, des informations sur la disponibilité des équipements en temps réel (vélos en libre service, stationnements libres, etc.), ou encore des informations sur la qualité de l'air dans sa ville, etc.

Avec l'ouverture de la plate-forme de données publiques "data.gouv.fr", l'État et les collectivités territoriales se sont engagés à développer un nouveau modèle de gouvernance, ouvert et participatif.

L'objectif du site data.gouv est de mettre en oeuvre une organisation à long terme pour que chaque producteur de données :

  • puisse aisément collecter et transmettre les données publiques de son administration ;
  • puisse enrichir et actualiser ses données de façon autonome.

La mise à disposition de ces informations présentées sous forme de données brutes est gratuite et réutilisable.

On y trouve, par exemple, la liste des communes sur lesquelles se trouvent des appellations d'origine (du vin, du fromage, des volailles, etc.). Concrètement, cela peut permettre à des entreprises privées de développer des applications pour mobiles permettant aux touristes d'obtenir une localisation GPS des richesses gustatives de notre pays et ainsi développer le tourisme gastronomique.

Dans un communiqué, en ligne sur le portail du Ministère du redressement productif, le Gouvernement précise qu'une nouvelle version du portail numérique a été dévoilée par le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault. La nouvelle version, plus fluide et plus accessible, repose sur trois exigences :

  • faciliter l'accès des Français aux données publiques, simplement et gratuitement ;
  • permettre à tout détenteur de données publiques de les partager en une minute ;
  • enrichir les données publiques, notamment grâce à leur utilisation par la communauté numérique française, la French Tech.

En dernier lieu, soulignons que le portail permet aujourd'hui d'accéder à quatre fois plus de données, mises à disposition par plus de 200 contributeurs, tels que les centres de recherche, les collectivités locales, les représentants du monde associatifs et de la société civile.

© 2013 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :



-