Actualité : en bref

Le jour férié du 11 novembre rendra hommage à tous les soldats

Le 14/12/2011, par La Rédaction de Net-iris, dans Public / Droit Administratif.

Vos réactions...

   

Le jour anniversaire de l'armistice de 1918 deviendra une journée de la commémoration de tous les morts pour la France.

A la demande du chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy, le secrétaire d'Etat auprès du ministre de la défense et des anciens combattants a annoncé, lors du Conseil des ministres du 14 décembre 2011, qu'il allait soumettre au Parlement un projet de loi fixant au 11 novembre la commémoration de tous les morts pour la France.

Le 11 novembre dernier, le Président de la République a souhaité que la Nation rende hommage, dans un même geste, aux Poilus disparus lors de la Grande Guerre et à tous les soldats tombés depuis lors dans l'accomplissement de leur devoir.

En prévoyant que, chaque 11 novembre, jour anniversaire de l'armistice de 1918 et de la commémoration de la victoire et de la paix, il sera rendu hommage à tous les "morts pour la France", ceux d'hier comme ceux d'aujourd'hui, civils et militaires.

Le projet de loi permettra d'honorer la mémoire de ceux qui sont tombés lors des opérations extérieures, a déclaré Marc Laffineur, c'est-à-dire ceux qui sont tombés en Indochine, à Suez, en Afrique du Nord mais aussi dans les Balkans, au Moyen-Orient, au Tchad, en Côte d'Ivoire, en Afghanistan.

Lors de la cérémonie du 11 novembre 2011, le Président Nicolas Sarkozy avait déclaré que "le 11 Novembre demeurera à jamais le jour où dans toutes les villes et tous les villages de France, devant les monuments aux morts où sont gravés les noms de ceux d'entre vous qui ne sont jamais revenus, nous irons nous recueillir et vous rendre l'hommage qui vous est dû. Mais dans cette journée à laquelle la pire des guerres a donné une signification si profonde, c'est à tous les morts pour la France, vos frères dans le sacrifice, que la Nation rendra désormais aussi hommage".

Notons enfin que le Gouvernement apportera aussi son soutien à la proposition de loi visant à rendre obligatoire l'inscription sur les monuments aux morts des noms des "Morts pour la France".

Source : Conseil des ministres - Discours du 11 novembre 2011

© 2011 Net-iris

   

Commentaires et réactions :