Actualité : point de droit

Quel sera le montant de l'imposition sur mes revenus de 2015 à payer en 2016 ?

Le 22/02/2016, par Carole Girard-Oppici, dans Fiscal / Fiscalité des particuliers.

Vos réactions...

   

Détermination du montant que le contribuable devra acquitter cette année au titre de ses revenus perçus en 2015.

En 2016, en raison de la suppression de la première tranche du barème de l'impôt sur le revenu et de l'indexation du barème de l'impôt sur le revenu, prévus par la loi de Finances pour 2016, la détermination du revenu imposable des salariés au titre de l'année 2015 évolue.

Alors que la campagne 2016 de l'impôt sur le revenu devrait débuter fin mars prochain (déclaration de l'IR papier à remplir avant fin mai 2016), les contribuables peuvent dès à présent connaître le montant de l'impôt sur les revenus dû au titre de l'année considérée, grâce à un simulateur de calcul proposé par le ministère des Finances. Il permet également d'évaluer la baisse éventuelle des acomptes et mensualités.

Grâce à son outil de simulation reprenant les informations que le contribuable doit faire figurer sur sa déclaration de revenus (situation de famille, montant des revenus imposables et des sommes ouvrant droit à réduction d'impôt, etc.), le calcul est rapide à obtenir.

Les deux outils de simulation accessibles sur le site des impôts, sont les suivants :

  • Le modèle ''simplifié'' s'adresse à la majorité des foyers, c'est-à-dire les personnes qui déclarent des salaires, des pensions ou des retraites, des revenus fonciers, des gains de cessions de valeurs mobilières, et déduisent les charges les plus courantes (pensions alimentaires, frais de garde d'enfant, dons aux oeuvres, dépenses afférentes à l'habitation principale).
  • Le modèle "complet", convient à ceux qui déclarent des revenus d'activité commerciale, libérale, agricole, des investissements dans les DOM-TOM, des investissements locatifs, ou bien qui ont des déficits globaux.

© 2016 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :



-