Actualité : article de veille

Revalorisation de l'allocation de rentrée scolaire 2015-2016

Le 20/07/2015, par Carole Girard-Oppici, dans Civil / Famille & Personne.

Vos réactions...

   

L'ARS est de 362,63 euros par enfant scolarisé en école primaire à la rentrée de septembre 2015 avec un versement de la CAF dès août.

Dès le 20 août prochain, les familles éligibles à l'allocation de rentrée scolaire pourront percevoir la fameuse aide de l'Etat. Les montants 2015-2016 de l'allocation scolaire sont inchangés cette année : il n'y a pas eu de revalorisation. L'allocation perçue aux familles de près de 5 millions d'élèves, est fixée à :

  • 362,63 euros par enfant de 6 à 10 ans,
  • 382,64 euros par enfant de 11 à 14 ans,
  • 395,90 euros par enfant de 15 à 18 ans.

Par exemple, une famille de 3 enfants dont l'aîné est au lycée, le second au collège et le petit dernier en CE1 perçoit près de 1.140 euros d'aide.

Pour en bénéficie, l'enfant (ou les enfants du foyer) doit à la rentrée prochaine être né entre le 16 septembre 1997 et le 31 décembre 2009 inclus (ou, s'il est plus jeune, il doit être déjà inscrit à l'école primaire). Il doit également être écolier, étudiant ou apprenti et, s'il travaille, sa rémunération nette mensuelle ne doit pas dépasser les 893,25 euros.

Le foyer doit justifier au titre de l'année 2013 de ressources inférieures aux plafonds suivants :

  • pour 1 enfant : 24.306 euros,
  • pour 2 enfants : 29.915 euros,
  • pour 3 enfants : 35.524 euros,
  • au-delà, il faut ajouter par enfant en plus : 5.609 euros.

Le foyer dont les ressources dépassent de peu l'un de ces plafonds doit déposer une demande à la CAF afin de percevoir une allocation de rentrée scolaire réduite. L'allocation dégressive varie en fonction des revenus.

L'allocation est versée automatiquement le 20 août pour les enfants âgés de 6 à 16 ans, et dès réception du justificatif de scolarité ou d'apprentissage pour les jeunes de 16 à 18 ans. Cette allocation peut notamment servir à financer des cours de soutien scolaire si l'enfant éprouve des difficultés dès le premier trimestre (sachant que la somme investie est elle même déductible pour moitié des impôts).

Lire l'article complet

Plan détaillé :

  1. Introduction
  2. Les nouveautés à la rentrée de septembre 2015

En texte intégral, cet Article comporte 580 mots.

© 2015 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :



-