Actualité : article de veille

Liste des départements où les nouveaux radars embarqués sont déployés

Le 31/05/2013, par La Rédaction de Net-iris, dans Public / Transport.

Vos réactions...

   

Destinés à lutter contre les grands excès de vitesse des nouveaux radars actifs dans la circulation filment les automobiles en infraction.

Introduction

Les forces de police et de la gendarmerie disposent de la nouvelle série de radars embarqués à bord de véhicules banalisés. De la taille d'une boîte de biscotte, de couleur foncé et installé au centre du tableau de bord du véhicule, le radar est capable de filmer les automobilistes et motards qui le doublent alors que le véhicule, conduit par un représentant de l'ordre en uniforme, se mêle à la circulation.

Son objectif est de permettre aux forces de l'ordre de sanctionner immédiatement les grands excès de vitesse, sans avoir à prendre un risque en rattrapant l'automobiliste en infraction (la brigade mobile se met en danger lorsqu'elle est obligée de faire des pointes de vitesse à parfois 200 km/h pour rattraper un véhicule). Le PV pour excès de vitesse est immédiatement dressé.

Selon le site de la sécurité routière, ils entrent en action à partir de juin 2013 sur l'ensemble du territoire. Les premiers radars sont déployés à Paris et dans les départements de la Somme, l'Oise, le Loiret, l'Ille-et-Vilaine, les Bouches-du-Rhône, la Haute-Garonne, le Rhône, le Nord, la Moselle, la Loire-atlantique, la Gironde, le Calvados, les Pyrénées-orientales, le Vaucluse, le Loir-et-Cher, les Alpes-maritimes, l'Essonne, l'Aisne, l'Aube, le Cantal, la Charente-Maritime, la Corse du Sud, le Doubs, l'Eure, la Haute-Garonne, la Gironde, l'Hérault, l'Isère, le Morbihan, la Moselle, le Nord, le Pas-de-Calais, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, la Saône-et-Loire, la Haute-Savoie, la Seine-et-Marne, la Haute-Vienne et les Vosges.

D'ici à 2016, 300 radars mobiles d'ancienne génération seront remplacés, à raison de 100 par an. Ils disposent d'une marge technique retranchée à la vitesse mesurée avant de calculer la vitesse retenue :

  • de -10 km/h pour les véhicules photographiés à moins de 100 km/h ;
  • de -10% pour les véhicules photographiés à plus de 100 km/h.

Les sanctions encourues en 2013 en cas d'excès de vitesse

Amende, retrait de point, confiscation du véhicule, peine de prison

Type d'excès de vitesse

Amende
forfaitaire

Retrait de point(s)

Suspension du permis

Confiscation ou
immobilisation du véhicule

inférieur à 20 km/h en ville

135 euros

1

-

-

inférieure à 20km/h lorsque la limitation de vitesse est supérieure à 50km/h

68 euros

1 point

-

-

égal ou supérieur à 20 km/h et inférieur à 30 km/h

135 euros

2 points

-

-

égal ou supérieur à 30 km/h et inférieur à 40 km/h

135 euros

3 points

3 ans

-

égal ou supérieur à 40 km/h et inférieur à 50 km/h

135 euros

4 points

3 ans

confiscation du véhicule

égal ou supérieur à 50 km/h

1.500 euros
ou 3.750 euros en cas de récidive

6 points

3 ans

confiscation / immobilisation / peine de prison de 3 mois en cas de récidive

© 2013 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :



-