Actualité : article de veille

Panorama du travail chez les particuliers

Le 19/11/2013, par La Rédaction de Net-iris, dans Social / Droit du Travail.

Vos réactions...

   

Les métiers de la garde d'enfants sont en hausse en France dans le cadre du travail effectué pour le compte de particuliers.

Introduction

Une étude de l'Institut national de la statistique et des études économique s'est penchée sur l'essor du travail pour les particuliers en France Métropolitaine. Il apparaît en effet qu'en 2012, 1,6 million de personnes ont travaillé pour des particuliers, et qu'en moyenne, ces salariés ont travaillé pour 3,2 employeurs. Cette part a augmenté de l'ordre de trois points en 4 ans. Parmi les principaux enseignements mis en lumière par cette étude, signalons :

Nombre de salariés auprès de particuliers en France métropolitaine

En 2012, 1,6 million de personnes ont travaillé pour un ou plusieurs particuliers. Les travaux les plus concernés ont été les suivants :

  • la garde d'enfants, que ce soit au domicile de l'employeur ou chez le salarié ;
  • l'aide à domicile ;
  • le ménage ;
  • le jardinage ;
  • les cours ;

Notons que pour la majorité de ces salariés, cette activité constitue leur source de revenu professionnel principale.

Recul des emplois familiaux et le développement de la garde d'enfant

Pour l'année 2012 :

  • sept salariés de particuliers sur 10 occupent un emploi familial ;
  • une sur cinq occupe un emploi d'assistante maternelle ;
  • le nombre d'emplois familiaux a baissé de 8,2% ;
  • le nombre de salariés travaillant dans le métier de la garde d'enfant a progressé de 11,2% (+10% pour les assistantes maternelles et 15,1% pour la garde à domicile).

Entre 2008 et 2012, le revenu salarial annuel des salariés de particulier a augmenté de 10% en moyenne en euros constant, soit une progression annuelle moyenne de 2,4%.

Panorama de la main d'oeuvre

Dans le secteur du travail chez les particuliers, il apparaît que la main d'oeuvre est très féminine et relativement âgée : 87% de femmes en 2011 contre un peu moins de la moitié parmi l'ensemble des salariés.

De plus, les salariés de particuliers ont plus de 44 ans en moyenne en 2011, donc 5 ans de plus que les salariés du secteur privé et 3 ans de plus que l'ensemble des salariés. Ainsi, la part des 50 ans ou plus a progressé de presque 4 points entre 2008 et 2011.

Des revenus disparates concernant la garde à domicile

Le métier de la garde d'enfants, peut être divisé en deux métiers particuliers : les assistantes maternelles et les personnes gardant des enfants au domicile des parents.

Concernant les personnes gardant des enfants à domicile, les revenus sont le plus souvent en lien avec la durée du travail. Ainsi, pour l'année 2011 :

  • un salarié sur dix perçoit moins de 300 euros par an, et le revenu médian s'élève à 2.500 euros (signalons tout de même que les revenus salariaux sont très différents en Province et en Ile de France) ;
  • un salarié sur dix a travaillé au cours de l'année moins de 34 heures, et autant, plus de 1.824 heures.

Concernant les assistantes maternelles, ces dernières travaillent quasi continûment au cours de l'année, et leur revenu annuel moyen est supérieur de 30% à celui de leurs homologues de province (12.900 euros contre 9.900 euros).

Une activité parfois exercée à titre secondaire

L'étude de l'Insee met en lumière le fait que pour un tiers des salariés, l'emploi auprès des particuliers est une activité secondaire. Le plus souvent, ces emplois concernent des employés ou des ouvriers.

Leur activité auprès de particulier est en moyenne d'une durée de 4,7 heures, et elle leur permet de compléter leur revenu salarial annuel global. Pour l'année 2011, 1.800 euros ont en effet été dégagé grâce à ces revenus secondaires, ce qui permet de faire monter leur revenu salarial global à 13.400 euros en moyenne.

Une population salariée souvent renouvelée

La population des salariés de particulier se renouvelle souvent. Ainsi, signalons qu'en 2011, 22% des personnes employées par un particulier n'étaient pas salariées d'un particulier en 2010.

Le revenu annuel moyen de ces nouveaux salariés atteint 1.500 euros, soit quatre fois moins que celui des anciens salariés (6.300 euros).

Cependant, cette différence s'explique par une durée annuelle de travail bien moindre pour les nouveaux salariés que pour les anciens.

© 2013 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :



-