Actualité juridique

Une étude sur la qualité de vie au bureau des français

Le 27/11/2013, par La Rédaction de Net-iris, dans Social / Droit du Travail.

Vos réactions...

   

La qualité de vie au travail précède toujours le niveau de rémunération comme facteur de satisfaction personnelle pour la majorité des français.

Conçu pour inciter les entreprises à faire de l'espace de travail une source de bien être pour les collaborateurs, au-delà de sa fonction de levier de performance, le baromètre Actinéo, réalisé cette année en collaboration avec le CSA, a pour objectif de donner la parole aux actifs travaillant dans un bureau. Pour ce faire, ces derniers sont invités à donner leur perception des liens entre l'aménagement de l'espace et leur satisfaction au travail, ainsi qu'entre le bien-être au travail et l'engagement dans l'activité de l'entreprise.

L'étude a été menée sur l'ensemble du territoire national, auprès de 1.208 actifs travaillant dans un bureau, afin de proposer des éléments statistiques permettant de mieux aborder la question de l'aménagement et le mobilier de bureau comme des outils de management.

L'enquête, disponible en ligne, repose donc sur quelques points clés :

  • tout d'abord, il convient de noter que l'enjeu de la qualité de vie au travail est de plus en plus important pour les actifs, qui le citent à 45% comme un facteur de satisfaction professionnelle. Cet enjeu précède toujours l'intérêt du travail et devance assez largement le niveau de rémunération ;
  • en ce qui concerne la qualité de vie au travail, l'espace de travail confirme son statut primordial pour la qualité de vie au travail, en devançant l'absence de bruit. Il faut savoir de plus que 90% des actifs déclarent passer la majeure partie de leur temps en entreprise à leur poste de travail ;
  • 39% des salariés travaillant dans un bureau estiment que l'entreprise ne prend pas assez en compte l'aménagement de leur espace de travail ;
  • le niveau de satisfaction global lié à l'espace de travail reste assez important, malgré une légère baisse depuis l'année 2011 (78% contre 83%). Ce niveau de satisfaction baisse plus fortement s'agissant du niveau de bruit en entreprise et du confort du siège ;
  • 52% des actifs se déclarent perturbés par des nuisances sonores dues à des personnes, tandis que le dos est cité à 59% comme zone principale de douleurs ;
  • notons de plus que, concernant l'écran d'ordinateur, 63% des actifs y passent entre 4 et 8 heures par jour, et près d'un actif sur dix y passe plus de 8h par jour. La durée quotidienne de travail sur écran est identifiée par 41% des actifs comme l'élément ayant eu ces six derniers mois le plus d'impact sur leur état de santé ;
  • 47% des actifs souhaitent disposer de plus d'informations sur les moyens d'optimiser l'espace de travail, principalement sous la forme de documentation papier (39%) et de formations (37%) ;
  • fait important, les actifs interrogés à propos des acteurs de l'aménagement de l'espace au travail citent, à 38% d'entre eux la Direction Générale, et à 36% le CHSCT, comme ceux qui agissent le plus sur le bien être au travail.

© 2013 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Commentaires et réactions :



-