Actualité juridique

Un chargeur unique pour tous les téléphones portables ?

Le 17/03/2014, par La Rédaction de Net-iris, dans Technologies / Technologie & Communications.

Vos réactions...

   

Afin de réduire les coûts et diminuer le nombre de déchets, les fabricants de téléphones mobiles devront bientôt prévoir un modèle unique de chargeur de batterie.

D'après la Commission européenne, le Parlement européen a donné son autorisation à l'introduction d'un chargeur universel pour les téléphones mobiles et les autres appareils portables (comme les pc portables, les tablettes, les récepteurs Galileo/Gps, ainsi que les télécommandes pour portières de voiture...), dans le cadre de la mise à jour des règles relatives aux équipements hertziens.

Une nouvelle directive remplacera donc la directive 1999/5/CE du Parlement européen et du Conseil sur les équipements hertziens et les équipements terminaux de télécommunications, en date du 9 mars 1999.

Parmi les principales modifications apportées par la nouvelle directive, il convient de citer :

  • la garantie qu'un logiciel ne puisse être utilisé avec un équipement hertzien que lorsque la conformité de l'association spécifique de ce logiciel et de cet équipement a été prouvée ;
  • la possibilité pour la Commission européenne d'exiger que les téléphones mobiles et les autres appareils portables soient compatibles avec un chargeur universel ;
  • une surveillance du marché améliorée, en particulier en ce qui concerne les obligations de traçabilité incombant aux fabricants, aux importateurs et aux distributeurs.

Soulignons que l'idée de mettre en place une nouvelle norme communautaire pour assurer la livraison de téléphones portables à recharge universelle est née en 2009. A cette époque, l'industrie estimait qu'en quelques mois, la conception d'un chargeur universel était possible. Mais depuis l'arrivée des téléphones 3 et 4G, des contraintes techniques sont apparues.

© 2014 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :



-