Actualité juridique

Vos données personnelles ne sont pas en solde !

Le 08/01/2015, par Etienne Nicolas, dans Technologies / Sécurité & Protection.

Vos réactions...

   

Alors que 56% des français déclarent faire leurs soldes d'hiver en ligne, la CNIL publie une fiche pratique pour faire le point sur les informations à protéger.

De plus en plus de français déclarent faire leurs soldes d'hiver 2015 sur internet. Il est vrai que les bonnes affaires y sont souvent présentes et que la saison y est propice ! De plus, la majorité des sites de vente en ligne pratiquent désormais une politique de quasi gratuité des envois et des retours de marchandises.

Cependant, les commerçants profitent souvent de l'occasion des soldes pour collecter certaines données personnelles des consommateurs. Afin que ces derniers soient réellement au fait des informations que les e-commerçants sont en mesure de recueillir, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) a publié une fiche pratique qui aborde plusieurs problématiques.

La CNIL rappelle que les responsables des sites marchands ont l'obligation :

  • de déclarer à la CNIL le fichier clients qu'ils se constituent à partir des informations recueillies sur leur site ;
  • d'informer les personnes sur leurs droits ;
  • mais aussi de garantir la confidentialité des informations recueillies.

Toutes les personnes concernées peuvent interroger la CNIL pour vérifier que les démarches précitées ont bien été effectuées par le commerçant.

Les formulaires que les clients remplissent lors de leurs commandes doivent de plus comporter certaines informations :

  • l'identité du responsable du fichier ;
  • l'objet du fichier ;
  • le destinataire des informations recueillies ;
  • l'existence d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui concernent les clients.

Rappelons que la nature des informations collectées doit toujours avoir un lien avec l'opération commerciale en cause. La collecte de l'adresse et du numéro de téléphone du client n'a d'intérêt pour le commercial que lorsque le produit doit être livré.

Concernant le numéro de carte bancaire, donné lors de la transaction, la CNIL rappelle deux principes :

  • la collecte du numéro de carte bancaire et du cryptogramme visuel (à savoir, les 3 chiffres figurant au dos de la carte) ne peuvent pas être conservés au-delà du temps nécessaire à la réalisation de la transaction ;
  • avant d'effectuer un achat en ligne sur un site marchand, le client se doit de vérifier que la boutique en ligne utilise une connexion sécurisée. Cette connexion sécurisée est matérialisée par une adresse qui commence par "https://" dans la barre d'adresse qui s'affiche en haut du navigateur. De plus, certains navigateurs affichent le nom du titulaire du certificat du site dans la barre d'adresse, et un pictogramme, en forme de cadenas.

En cas de litige, contactez votre banque. Il est en effet toujours possible d'annuler un paiement fait par carte bancaire pour lequel le client n'a pas tapé son code secret.

N'hésitez pas à saisir la CNIL si un site marchand vous semble suspect !

© 2015 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :



-