Actualité juridique

Un plan d'action pour soutenir le développement des "énergies bleues"

Le 20/01/2014, par La Rédaction de Net-iris, dans Public / Environnement.

Vos réactions...

   

La Commission européenne a présenté des mesures visant à soutenir le développement du secteur des énergies renouvelables océaniques en Europe.

Les ressources énergétiques océaniques sont disponibles en très grande quantité dans les mers et les océans de la planète. Si les scientifiques arrivaient à les exploiter, elles pourraient dépasser nos besoins énergétiques actuels et futurs.

Le continent européen, et plus particulièrement la France ou encore l'Espagne et le Portugal, ont notamment la possibilité de tirer profit du courant marin le Gulf stream en implantant des éoliennes flottantes dites hydroliennes aux larges des côtes. Un vaste projet a été lancé en France, lequel pourrait permettre à l'entreprise de produire 300 à 500 mégawatts par parc, indiquait un article du Monde en septembre 2013.

L'exploitation de l'énergie océanique ne s'arrête pas là (ex : fabrication de carburant à partir d'algues) et elle permettrait à l'Union européenne d'avancer sur la voie d'une économie à faibles émissions de carbone. De plus, sa dépendance vis-à-vis des combustibles fossiles pourrait être considérablement réduite.

Cependant, de nombreux obstacles existent, comme les coûts technologiques élevés et l'accès difficile au financement pour les principaux acteurs. En outre, les incidences environnementales de ce type d'exploitation d'énergies sont encore peu connues.

D'après un communiqué de presse, en ligne sur le site de la Commission européenne, un nouveau plan d'action visant à "faciliter la poursuite du développement du secteur des énergies renouvelables océaniques en Europe" a été présenté. Il a pour but principal de faire avancer ce secteur naissant de "l'énergie bleue" vers une industrialisation totale.

Une feuille de route stratégique pour le secteur de l'énergie océanique devrait voir le jour. Si tel était le cas, elle pourrait servir de base à une initiative industrielle européenne à un stade ultérieur.

© 2014 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :



-