Actualité : en bref

Déclaration des revenus du parent isolé

Le 04/05/2015, par Carole Girard-Oppici, dans Fiscal / Fiscalité des particuliers.

Vos réactions...

   

Célibataire, divorcé ou séparé lorsque vous élevez seul votre enfant, vous pouvez bénéficier d'une majoration du nombre de parts.

Le fait d'élever seul son ou ses enfant(s) ouvre droit à une majoration du nombre de part, afin de payer moins d'impôt sur le revenu.

Le contribuable a droit à une part pour le premier enfant à charge s'il vit et assure seul(e) la charge de l'enfant (au lieu d'une demi-part). Cette règle vaut même si le contribuable perçoit une pension alimentaire pour son entretien (la majoration est divisée par deux en cas de résidence alternée).

Pour les veufs ou veuves ayant des enfants à charge, il faut cocher les cases F et H. En cas de rattachement au foyer fiscal de l'enfant, il suffit de cocher la case J.

Cette mesure fiscale permet à un parent élevant seul son enfant de bénéficier du même nombre de parts qu'un couple marié dans une situation identique. Dans ce cas, inutile de cocher la case T.

Enfin, pour les personnes qui en 2014 ont divorcé, se sont séparés ou ont rompu leur PACS, la condition de vivre seul s'apprécie au 31 décembre 2014 ! Ainsi, la demi-part supplémentaire liée à la case T est attribuée aux contribuables vivant seuls au 31 décembre 2014.

Source : impots.gouv.fr

© 2015 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :



-