Actualité juridique

Élections municipales : publication des résultats des votes

Le 24/03/2014, par Carole Girard-Oppici, dans Public / Droit Administratif.

Vos réactions...

   

Publication des résultats département par département des scrutins organisés le 23 mars dans les communes françaises.

Les électeurs français appelés aux urnes le 23 mars dernier pour élire leurs représentants à la Mairie des 36.767 communes françaises, n'ont pas été nombreux à se déplacer. En effet, le taux d'abstention au niveau national était, à 17h00, de l'ordre de 54,72%, mais avec de fortes disparités selon les régions. Au premier tour des élections municipales de 2008, ce taux s'élevait à 56,25% à la même heure.

Tous les résultats par département sont accessibles sur le site du ministère de l'Intérieur. Les conseillers municipaux sont élus au scrutin proportionnel, de liste pour 6 ans, à deux tours avec prime majoritaire accordée à la liste arrivée en tête. Le second tour aura lieu le 30 mars :

  • si au premier tour, le 23 mars, une liste a obtenue la majorité absolue des suffrages exprimés (50% des voix plus une), elle reçoit un nombre de sièges égal à la moitié des sièges à pourvoir. Les autres sièges sont répartis à la représentation proportionnelle à la plus forte moyenne entre toutes les listes ayant obtenu plus de 5% des suffrages exprimés en fonction du nombre de suffrage obtenus.
  • si un second tour doit avoir lieu le 30 mars 2014, seules les listes ayant obtenu au premier tour au moins 10% des suffrages exprimés sont autorisées à se maintenir. Les listes peuvent être modifiées, notamment par fusion avec d'autres listes pouvant se maintenir ou fusionner. Les listes ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés peuvent fusionner avec une liste ayant obtenu plus de 10%. La répartition des sièges se fait alors comme lors du premier tour.

Selon les premiers résultats publiés à l'issue du premier tour, la gauche aurait été largement sanctionnée par les électeurs, ce qui aurait permis aux candidats du Front national de percer.

Rappelons que dans les communes de 1.000 habitants et plus, les électeurs ont été convoqués le même jour en vue d'élire les conseillers communautaires représentant ces communes au sein des organes délibérants des communautés de communes, des communautés d'agglomération, des communautés urbaines et des métropoles.

© 2014 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :



-