Actualité : en bref

1ère mesure du Gouvernement Valls : des murs blancs pour les entreprises !

Le 01/04/2014, par La Rédaction de Net-iris, dans Public / Environnement.

Vos réactions...

   

Économies d'énergie oblige, Manuel Valls veut améliorer le réfléchissement de la lumière naturelle et limiter le recours aux lampes, par des murs peints en blanc.

(En ce jour de 1er Avril)... alors que François Hollande vient tout juste d'annoncer le remaniement du Gouvernement, son nouveau premier Ministre Manuel Valls, ne perd pas de temps ! L'écologie et la préservation des ressources énergétiques sont - comme l'a annoncé François Hollande dans son allocation télévisée du 31 mars - une "priorité".

Le Premier ministre a d'ores et déjà annoncé que pour des raisons d'économie d'énergie, les entreprises françaises devront, en plus de devoir éteindre les éclairages extérieurs la nuit, repeindre tous leurs murs intérieurs (des bureaux, entrepôts, commerces)... de la couleur blanche, d'ici au 1er avril 2015.

Idée "lumineuse" issue du Ministère de l'écologie, qui fonde son argumentaire sur une étude américaine intitulée "Le blanc, symbole de vie et réflecteur de lumière", la nouvelle teinte imposée aux murs devrait, d'après le Gouvernement, permettre une économie d'énergie d'environ 45%, d'ici à 2017.

D'après le nouveau premier Ministre, lui même adepte des costumes blancs lorsqu'il a la possibilité d'en porter, "cette nouvelle mesure, en plus de permettre de réaliser d'importantes économies d'énergie, devrait éviter certaines fautes de goût commises par quelques entreprises françaises, dont je ne citerai pas les noms".

Signalons que les syndicats du secteur de la peinture française ont déjà fait connaître leur opposition à cette mesure, qui heureusement n'est qu'un poisson d'avril, abstraction faite cependant du remaniement gouvernemental annoncé pour ce 1er avril !

Source : Gouvernement Valls

© 2014 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

 Information de veille juridique


Commentaires et réactions :



-