Actualité : en bref

Les contribuables pourraient ne plus payer pour les faillites bancaires !

Le 16/04/2014, par La Rédaction de Net-iris, dans Affaires / Banque & Assurance.

Vos réactions...

   

Le Parlement européen a adopté trois mesures visant à garantir que les dettes des banques ne soient plus épongées par les contribuables.

Trois textes (deux sur le sauvetage des banques en difficulté et un sur la garantie des dépôts par les banques elles-mêmes pour des montants inférieurs à 100.000 euros) ont en effet été adoptés par le Parlement européen afin que les contribuables n'aient plus à éponger les défaillances bancaires.

Ainsi, la mise à jour de la législation sur la garantie des dépôts devrait permettre aux épargnants de récupérer plus rapidement leur argent en cas de faillites bancaires.

En outre, les députés du Parlement européen ont insisté sur la nécessité de réduire l'ingérence politique. Ainsi, le compromis final limite leur influence et les pressions, dans le but de permettre plus de justice, une action plus rapide, mais aussi des coûts plus faibles dans la résolution des crises.

Toutes ces mesures complètent le mécanisme de supervision bancaire unique, ce qui place l'Union européenne sur la voie de l'union bancaire.

Source : Parlement européen

© 2014 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :



-