Actualité : point de droit

Comment déduire les frais professionnels exposés en 2014 de l'impôt en 2015 ?

Le 20/03/2015, par Carole Girard-Oppici, dans Fiscal / Fiscalité des particuliers.

Vos réactions...

   

Salariés et travailleurs peuvent déduire de leur impôt sur le revenu ou de leur résultat fiscal les frais engagés pour leurs déplacements professionnels.

Dans le cadre de leur activité professionnelle, les travailleurs peuvent engager des dépenses pour couvrir leurs frais de déplacements professionnels. Il convient de distinguer deux situations :

  • celle des salariés qui ont engagés en 2014 des frais pour leurs déplacements à titre professionnel et qui souhaitent les déduire de l'impôt sur le revenu dans le cadre de leur déclaration d'impôt sur le revenu 2015 ;

  • celle des "professionnels" : entrepreneurs individuels et des sociétés civiles de moyens, exerçant une activité artisanale, industrielle, commerciale ou agricole, et soumis au régime simplifié d'imposition, qui souhaitent déduire de leur résultat fiscal, les frais de carburant engagés en 2014, liés à leurs déplacements professionnels.

Pour le travailleur salarié bénéficiant de traitements et salaires, dès lors qu'il opte pour le régime des frais réels déductibles :

  • il peut se reporter au barème forfaitaire kilométrique 2014 permettant l'évaluation des frais de déplacement (arrêté du 26 février 2015).
    Ce barème est utile lorsque le salarié utilise son véhicule personnel pour ses déplacements professionnels entre son domicile et son lieu de travail.
    La déduction des frais réel est intéressante si les distances parcourues sont importantes, que le montant déductible dépasse la somme équivalent à 10% des revenus salariaux, et si le salarié n'a pas été en congé sur une longue période (maternité, maladie longue durée,...) au cours de l'année.
    A la somme calculée selon le barème annuel, le salarié peut ajouter ses frais de péage, de garage ou de parking ainsi que les intérêts annuels afférents à l'achat à crédit du véhicule.

  • il peut se reporter au barème forfaitaire des frais de carburant lorsqu'il a engagé des frais professionnels selon leur montant réel, s'il utilise un véhicule à titre professionnel, dont il est propriétaire, qu'il a pris à bail ou qui lui est simplement mis à disposition (voiture de fonction).
    Dans ce cas, la déduction est soumise à justification de l'utilisation effective pour l'activité professionnelle et de la réalité du kilométrage parcouru.

Pour le professionnel, les frais professionnels engagés pour l'usage professionnel et personnel de leur véhicule :

  • sont évalués selon le barème 2015 relatif au carburant consommé qui indique le prix de revient kilométrique du carburant consommé par les automobiles et les deux-roues motorisés (motocyclettes, scooters et vélomoteurs), en fonction de leur puissance fiscale ou de leur cylindrée.
    Tous les types de véhicules sont concernés, qu'ils soient inscrits ou non à l'actif du bilan de l'entreprise.

© 2015 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :



-