Actualité juridique

Le congé maternité compte pour la retraite !

Le 06/06/2014, par Carole Girard-Oppici, dans Social / Protection Sociale.

Vos réactions...

   

Prise en compte des périodes de perception des indemnités journalières d'assurance maternité pour la détermination des périodes d'assurance vieillesse.

Pris pour application de loi de janvier 2014 portant réforme des retraites, le décret (n°2014-566) du 30 mai 2014 organise la prise en compte des périodes de perception des indemnités journalières d'assurance maternité, pour la détermination des périodes d'assurance vieillesse.

Grâce à cette réforme, les mères ne seront plus pénalisées pour leurs périodes passées en congé maternité ou adoption, souligne la ministre en charge de la santé, Marisol Touraine.

  • Avant la réforme : les mères ne validaient qu'un trimestre de congé maternité par enfant. Pour les deux premiers enfants, le congé maternité ne dépasse pas 4 mois, mais les grossesses multiples, ou les grossesses des femmes déjà mères de deux enfants, donnent lieu à des congés maternité de 6 mois et plus. Or les femmes dans ces situations ne validaient qu'un trimestre au titre de leur congé maternité.

  • Naissances et adoptions postérieures au 1er janvier 2014 : les mères peuvent désormais valider un trimestre d'assurance au titre de chaque période de 90 jours de perception d'indemnités journalières d'assurance maternité ou d'indemnités journalières de repos en cas d'adoption, sans que le nombre de trimestres validés ne puisse être inférieur à un. Elles en valideront désormais deux (voire trois en cas de triplés) trimestre pour leur retraite.

La réforme avantage essentiellement les femmes ayant un 3ème enfant ou des jumeaux, ou encore les parents de triplés, puisque tous les trimestres de congés maternité seront décompte pour la retraite anticipée à 60 ans.

© 2014 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

 Information de veille juridique


Commentaires et réactions :



-