Actualité juridique

Rentrée des classes 2014-2015 : les horaires à l'école changent !

Le 11/06/2014, par Carole Girard-Oppici, dans Civil / Famille & Personne.

Vos réactions...

   

La réforme Peillon se généralise à toute la France : il y aura école les lundi, mardi, jeudi et vendredi la journée et le mercredi matin de la maternelle au CM2.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, de nombreux parents ignorent encore qu'à la rentrée scolaire de septembre 2014 (voir le calendrier de l'année scolaire 2014-2015), leurs enfants auront école le lundi, mardi, mercredi matin, jeudi et le vendredi. L'expérimentation menée cette année par certains établissements volontaires se trouve généralisée.

La réforme des rythmes scolaires s'applique à l'ensemble des écoles publiques de maternelle (petite, moyenne ou grande section) et de primaire (CP, CE1, CE2, CM1 et CM2). Elle reste toutefois facultative pour les établissements privés sous contrat. Ces derniers peuvent donc décider de ne pas faire cours le mercredi.

La rentrée des classes le lundi 1er septembre 2014 pourrait donc s'apparenter pour certains parents à une double douche froide, s'ils ne se sont pas organisés au préalable !

En effet, si les parents ayant un emploi avaient l'habitude de laisser les enfants au centre aéré le mercredi toute la journée, et que celui-ci est éloigné de l'école où est scolarisé leur enfant, alors des difficultés devraient se poser le mercredi midi, à la fin de la matinée d'école. Idem lorsqu'ils étaient confiés à une assistante maternelle ou aux grands-parents qui n'effectuent pas de déplacement.

Les employeurs devraient faire face à des demandes accrues de télétravail le mercredi, d'aménagement des horaires de travail ainsi que des temps partiel (80 ou 90%). Quant aux sociétés de services à la personne, elles devraient connaître une augmentation des demandes de la part des particuliers employeurs souhaitant employer du personnel pour récupérer leurs enfants à l'école et les garder.

Le programme d'enseignement ne change pas, mais ce sont les rythmes qui évoluent. Voici un exemple d'une semaine type d'enseignement.



8h309h3010h3011h3012h3013h3014h3015h3016h30
LUNDIACCUEILCOURSDEJEUNERAPC*COURSSORTIE

MARDIACCUEILCOURSDEJEUNERCOURSAPC*SORTIE

MERCREDIACCUEILCOURSDEJEUNER (facultatif)
APRES-MIDI LIBRE

JEUDIACCUEILCOURSDEJEUNERCOURSAPC*SORTIE

VENDREDIACCUEILCOURSDEJEUNERCOURSSORTIE

* APC : activités périscolaires

Autre nouvelle qui ne devrait pas réjouir les parents, les études surveillées le soir disparaissent dans de nombreux établissement, elles ne seront plus assurées par le personnel enseignant.
En effet, la réforme des rythmes scolaires contraint les collectivités à recruter du personnel accompagnant pour assurer l'accueil des enfants le matin avant la rentrée des classe (garderie du matin), la surveillance des enfants pendant le temps du repas le midi (cantine), et la surveillance des enfants le soir après 4h30 (garderie du soir), soit environ 24h par semaine.

Ce personnel, qui n'a pas de formation pour assurer le soutien scolaire, ne sera pas compétent pour l'aide aux devoirs, ce qui obligera de nombreux parents à faire faire les devoirs à leurs enfants après les avoir récupérés à la garderie le soir.

Quant aux enseignants et directeurs d'école qui assument jusque-là l'étude surveillée, ils verront dès septembre leur paie amputée de plusieurs centaines d'euros, faute d'assurer l'étude et de dispenser une aide aux devoirs aux élèves.

© 2014 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

 Information de veille juridique


Commentaires et réactions :



-