Actualité juridique

Les PME peuvent-elles devenir des ETI ?

Le 26/06/2014, par Etienne Nicolas, dans Affaires / Commercial & Sociétés.

Vos réactions...

   

Les perspectives semblent en tout cas assez favorables pour l'année 2014, et Arnaud Montebourg souhaite accompagner la modernisation et le développement des PME.

Menée de façon conjointe au premier trimestre 2014 par la Direction générale de la compétitivité, de l'industrie et des Services (DGCIS) et par bpifrance, auprès de 700 Entreprises de taille intermédiaire (ETI), la quatrième étude de conjoncture sur ETI française a été remise au Ministre de l'économie, du redressement productif et du numérique, Arnaud Montebourg.

D'après le Ministre, l'engagement de la BPI au service du financement des PME et des ETI devrait prochainement connaître une nouvelle étape, avec la mise en place d'une nouvelle gamme de prêts dédiés, destinés à accompagner la modernisation de l'appareil productif.

Les prêts, distribués dans le cadre du Programme des Investissements d'avenir devraient représenter 1,2 milliard d'euros. De plus, un nouveau prêt "industrialisation" devrait permettre de financer l'industrialisation de produits, de services ou de procédés issus de la recherche et développement (R&D) de ces entreprises.

Les prêts seront cumulables et pourront représenter au global jusqu'à 15 millions d'euros de financement pour une même entreprise.

Mais ce n'est pas tout : Arnaud Montebourg a aussi annoncé la mise en place d'un suivi plus étroit pour les PME et les ETI souhaitant "booster leur croissance".

Ce suivi reposera sur l'accompagnement des entreprises concernées par une équipe de mentors ayant une bonne connaissance des ETI, du public et du privé.

L'expérimentation, mise en place pour l'instant à une échelle microéconomique, a vocation à être un démonstrateur qui sera ensuite déployé à une plus grande échelle.

© 2014 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Commentaires et réactions :



-