Actualité juridique

La Cnil s'intéresse de près au BYOD au travail

Le 18/07/2014, par Etienne Nicolas, dans Technologies / Technologie & Communications.

Vos réactions...

   

Le fait d'utiliser son téléphone personnel à des fins professionnelles s'appelle le BYOD, et pose des problèmes de protection de la vie privée du salarié.

Symbole fort de l'imbrication entre deux mondes, le BYOD (pour "Bring your own device") est le fait d'utiliser un appareil personnel (comme un smartphone, ou une tablette), à des fins professionnelles.

Or, cette immixtion de la sphère professionnelle au sein de la sphère privée peut nécessairement donner lieu à un brouillage des frontières, et à la naissance de problématiques touchant à la vie privée des salariés.

Prenant en compte ces nouvelles problématiques, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) a décidé de consacrer une lettre IP à ce sujet. Le document, intitulé "intimité et vie privée du travailleur connecté : BYOD, capteurs, sécurité des données dans l'entreprise numérique" analyse les mutations en cours.

Des pistes sont notamment données aux employeurs, afin qu'ils puissent faire face à ces nouveaux enjeux. Ainsi, la CNIL révèle notamment que beaucoup de risques existant dans le cadre du BYOD sont en fait loin d'être nouveaux, et doivent normalement déjà avoir été appréhendés par les entreprises ayant recours au télétravail (comme dans le cas où les salariés souhaitent se transférer des documents de travail par e-mail pour pouvoir travailler depuis leur domicile).

© 2014 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :



-