Actualité juridique

VIGIPIRATE : mesures de prévention à prendre

Le 09/01/2015, par Carole Girard-Oppici, dans Public / Droits de l'homme.

Vos réactions...

   

Le respect de certaines règles de prévention en cas de risque d'attentat en France permet d'éviter le pire : consignes de sécurité à suivre.

Plan détaillé :

  1. Introduction
  2. VIGIPIRATE Attentat : les réflexes à adopter

Conformément à la volonté du Président de la République, tous les français, y compris les élèves et étudiants de France, ont été invités à respecter lors de la journée de deuil national, jeudi 8 janvier à midi, une minute de silence en hommage aux victimes de l'attentat survenu à Paris la veille. Cet évènement nous a fait prendre conscience que la France peut être frappée à tout moment par des actes malveillants et terroristes.

Mais sommes-nous pas préparés à ce type de situation ? Savons-nous ce qu'il faut faire en cas de risque avéré sur le territoire ? Comment réagir face à un attentat ? Existe t-il des mesures de précaution à prendre ?

Le respect de certaines règles de prévention permet souvent d'éviter le pire. Nous savons que dans les régions à fort risque sismique, les exercices de mise en situation en cas de tremblement de terre et l'application de certaines consignes de sécurité permettent de sauver des vies.

En cas de menace d'attentat, c'est le cas en ce début d'année 2015 avec le déclenchement de l'alerte Attentat en Ile de France, voici ce que recommandent les autorités à chaque citoyen dans le cadre du plan de prévention des risques majeurs.

infographie vigipirate attentat

VIGIPIRATE Attentat : les réflexes à adopter

ANTICIPATION

C'est prendre les précautions nécessaires pour pouvoir plus facilement gérer une situation de crise à laquelle on s'est préparée. Quelles attitudes peuvent adopter les citoyens avant, pendant, et après une situation d'urgence ?

Parce que la vigilance concerne tout le monde et implique tous les acteurs de notre pays, aucun citoyen n'est à l'abri d'un risque et peut participer d'une façon ou d'une autre, à éviter le pire.

PRÉVENTION

Signaler tous les individus ou objets suspect, notamment dans les lieux publics et transports en commun. La vigilance est l'affaire de tous. Etre particulièrement vigilant dans les transports en commun, lieux touristiques et tous lieux très fréquentés en général.

Être informé sur la menace, notamment en écoutant FranceInfo. Ne pas hésiter à en parler à ses jeunes enfants, afin qu'ils soient informés et puissent comprendre la situation (sans les alarmer plus que nécessaire).

Connaitre les numéros d'urgence à composer en cas de besoin. Il existe plusieurs numéros d'appel d'urgence pour joindre gratuitement les secours 24h/24, y compris depuis un téléphone portable. Ces numéros ne doivent être composés qu'en cas d'extrême nécessité pour ne pas porter préjudice à ceux qui ont urgence vitale.

  • 112 : numéro d'appel d'urgence depuis un portable
  • 17 : POLICE - GENDARMERIE (pour signaler une effraction, agression)
  • 15 : SAMU (si une aide médicale d'urgence est nécessaire)
  • 18 : POMPIERS (en cas d'incendie, de situation de péril ou d'accident)
  • Connaitre le numéro spécifique mis en place par les services de l'Etat par rapport à la menace (sur le site du ministère de l'intérieur : Appel à témoins).

Se former aux 6 gestes de premier secours.

En cas d'évacuation d'urgence, il faut avoir à disposition un kit d'urgence contenant dans un ou plusieurs sacs :

  • De l'eau (plusieurs litres)
  • De la nourriture de secours (barres énergétiques, fruits secs…)
  • Un couteau de poche multifonction, un ouvre-boîte, des allumettes, un briquet
  • Une lampe de poche sans pile à manivelle (dynamo) ou des bougies
  • Une radio avec piles ou batteries (idéal une radio sans pile à manivelle)
  • Une trousse médicale de premiers soins : bandelettes, alcool, sparadrap, paracétamol, antidiarrhéique, produits hydro-alcooliques pour les mains, gants, couverture de survie …)
  • Un double des clés de maison et de la voiture (pour éviter de les chercher, ou de les oublier et perdre du temps en cas d'évacuation).
  • Auquel il faut ajouter au dernier moment dans un sac hermétique ses médicaments, téléphone portable, argent liquide, carte bancaire, papiers d'identité.

REACTION

Si une situation d'urgence survient, il faut :

  • se protéger et se mettre en sécurité (au sol, sous une table, dans un bâtiment …)
  • appeler les secours uniquement en cas de besoin (décrire la situation, les agresseurs, noter les plaques d'immatriculation, indiquer le sens de la fuite des agresseurs)
  • aider la (les) victime(s) s'il y en a et dans la mesure du possible (notamment en prodiguant des gestes de premier secours en l'absence de danger)
  • se conformer aux instructions des forces de l'ordre si elles sont sur place (ne pas bouger ou au contraire évacuer rapidement la zone). A l'abord des établissements scolaires, des hôpitaux, services de secours, un, périmètre de sécurité est installé. Les automobilistes doivent veiller à ne pas stationner sur des zones interdites.
  • ne pas gêner les secours, notamment en n'abandonnant pas son véhicule au milieu de la rue (ou alors il faut laisser les clés dessus).

Si l'évènement vient de se produire, il faut fournir un message efficace et pertinent aux services de secours :

  • QUI SUIS-JE ?
    Indiquer son nom et prénom.
    Préciser si l'on est victime ou témoin.
    Donner un numéro de téléphone sur lequel on reste joignable.

  • OU FAUT-IL VENIR ?
    Indiquer le lieu précis où se trouve l'urgence, en donnant l'adresse précise de l'endroit où les services doivent intervenir.

  • POURQUOI J'APPELLE ?
    Indiquer la nature du problème : accident de la circulation, attentat, état de la (les) victime, préciser l'état de conscience de la victime, ses types de blessure.

  • QUE PUIS-JE FAIRE ?
    Il ne faut jamais raccrocher en premier, répondre aux éventuelles questions, et bien écouter les conseils donnés sur la conduite à tenir avant l'arrivée des secours.

Beaucoup de téléphones portables sont équipés d'un système de vidéo. Un film même amateur peut s'avérer très précieux pour les forces de l'ordre lorsqu'elles doivent mener une enquête rapide et efficace, afin de retrouver les auteurs de l'infraction.

Reconnaitre les signaux d'urgence

Si la sirène de la ville retentit, c'est qu'une menace grave et certaine a été identifiée et que des mesures immédiates de protection de la population doivent être mise en place. Une mise à l'abri immédiate dans un bâtiment est nécessaire.
IL NE FAUT PAS :

  • rester dans un véhicule
  • aller chercher ses enfants à l'école
  • téléphoner (pour ne pas surcharger les réseaux)
  • rester près des vitres
  • ouvrir les fenêtres pour savoir ce qui se passe dehors
  • allumer une quelconque flamme (risque d'explosion)
  • quitter l'abri dans lequel on se trouve sans consigne des autorités (écouter pour cela la radio : consignes d'évacuation ou de confinement).

© 2015 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :



-