Actualité : en bref

Le plan du Gouvernement pour lutter contre le chômage de longue durée

Le 26/02/2015, par Etienne Nicolas, dans Social / Droit du Travail.

Vos réactions...

   

De nouveaux types de formation seront par exemple créés au profit des personnes éloignées de l'emploi depuis un certain temps.

Le chômeur de longue durée est souvent enfermé dans un véritable cercle vicieux : le fait de rester éloigné du marché du travail fait perdre, au fil du temps, certains réflexes inhérents à la recherche efficace d'un emploi, et par conséquent, la durée de chômage tend à s'éterniser.

C'est donc dans le but de lutter contre ce véritable fléau social que le Gouvernement, en la personne de François Rebsamen, Ministre du Travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, a présenté le plan d'action du gouvernement en faveur des chômeurs de longue durée.

Le plan d'action fait suite aux engagements, pris par le Président de la République et le Premier ministre, à l'issue de la Grande conférence sociale.

Parmi les principales mesures issues du plan, certaines méritent d'être soulignées. Le Gouvernement envisage notamment :

  • la mobilisation de tous les acteurs de l'emploi et de l'insertion professionnelle, comme Pôle emploi, les partenaires sociaux, le Conseil national de l'insertion par l'activité économique ;
  • de doubler d'ici 2017, les places en accompagnement intensif à Pôle emploi. Ainsi, le nombre de place sera porté de 230.000 (en 2014) à 460.000 personnes ;
  • la mise en place, au cours de l'année 2015, d'un droit réel à une formation qualifiante pour les demandeurs d'emploi. Cette formation sera mobilisable grâce au compte personnel de formation ;
  • de créer un nouveau type de contrat de professionnalisation, intitulé "nouvelle chance". Il permettra à un demandeur d'emploi d'alterner entre une première phase d'acquisition du socle de compétence, et une période d'immersion progressive au sein des postes visés par la suite ;
  • d'élaborer des solutions concrètes pour aider les demandeurs d'emploi freinés par une garde d'enfant. Ainsi, tout demandeur d'emploi devrait pouvoir faire garder ses enfants le temps d'un entretien d'embauche, d'une formation. 275.000 nouvelles solutions d'accueil pour les enfants de 0 à 3 ans devraient être mises en place... ;

Signalons de grandes entreprises (comme GDF SUEZ, AG2R La Mondiale, la RATP...) se sont engagées à accueillir 5.000 demandeurs d'emploi au cours de l'année 2015.

En outre, la garantie de loyers sera prochainement ouverte aux demandeurs d'emploi de longue durée ayant dû changer de logement pour retrouver un emploi.

Source : Ministère du travail

© 2015 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

 Information de veille juridique


Commentaires et réactions :



-