Actualité juridique

Déduction de l'IR des frais d'utilisation du véhicule

Le 13/05/2015, par Carole Girard-Oppici, dans Fiscal / Fiscalité des particuliers.

Vos réactions...

   

Les actifs peuvent déduire de leur impôt sur le revenu 2015 les frais liés à l'usage de leur véhicule, engagés en 2014, pour leur trajet domicile - travail.

La date limite de la déclaration d'impôt sur le revenu 2015, relative aux revenus perçus en 2014, approche à grands pas. Pour la version papier, c'est au plus tard le 19 mai 2015 qu'il faut rendre sa copie !

Les frais professionnels engagés par les salariés pour se rendre au travail, sont pris en compte, sauf option expresse pour la déduction de leur montant réel et justifié, sous la forme d'une déduction forfaitaire de 10% dont le montant est compris entre un minimum et un plafond.

Pour l'imposition des revenus de l'année 2014, le montant minimum de la déduction forfaitaire de 10% est de 426 euros dans le cas général et, pour les personnes inscrites auprès du Pôle emploi en tant que demandeurs d'emploi depuis plus d'un an, de 936 euros. Son plafond atteint 12.157 euros.

Lorsque la distance séparant le domicile du lieu de travail n'excède pas 40 km (soit 80 km aller-retour par jour), le contribuable peut prendre en compte l'intégralité du kilométrage dans le calcul de ses frais de transport. Au-delà de 40 km, la prise en compte du kilométrage est capée aux 40 premiers kilomètres.

Un barème fiscal est mis à jour chaque année pour aider le contribuable à calculer, puis à déduire ses frais d'utilisation de son véhicule lorsqu'il y a financièrement intérêt, qu'il s'agisse d'une automobile ou d'un deux-roues.

Ce barème kilométrique tient compte de plusieurs types de dépenses inhérentes à l'usage d'un véhicule (dépréciation du bien, frais d'achat des casques et protections, frais de réparations et d'entretien, dépenses de pneumatiques, consommation de carburant, primes d'assurance), hors frais de stationnement et de péages qui peuvent être aussi déduits pour leur montant réel.

Par exemple, si pour vous rendre au travail vous effectuez chaque année 9.000 km de trajet domicile-travail avec un véhicule de 6 CV, le montant des frais à déduire est de 4.124 euros. Si votre salaire est de 1.700 euros net imposable par mois, alors il est plus intéressant d'utiliser le barème kilométrique que de bénéficier de la déduction automatique de 10% pour frais professionnels (déduction limitée à 2.040 euros).

Source : impots.gouv, "Les frais professionnels"

© 2015 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :



-