Actualité : en bref

Sites de trading en ligne = méfiance !

Le 19/05/2015, par Juliette Balatre, dans Affaires / Banque & Assurance.

Vos réactions...

   

La DGCCRF tire la sonnette d'alarme en raison de nombreuses plaintes de consommateurs s'étant fait escroqués par des sites de trading en ligne.

La DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) alerte les consommateurs sur la recrudescence de plaintes liées à des propositions d'investissement sur le marché des changes (FOREX) et sur celui d'instruments financiers présentés sous forme d'options binaires.

Ainsi, de nombreux consommateurs sont sollicités pour investir sur les sites de "trading" en ligne, avec des promesses de gain rapides et importants qui sont annoncés dans des publicités diffusées principalement sur internet, ou par démarchage téléphonique.

De cette manière, les particuliers sont invités à devenir "trader" sur un marché spéculatif qui ne leur est absolument pas destiné. Les sites proposent au public un accompagnement personnalisé et sont contactés par des correspondants sensés faire fructifier leur argent, et les invitant à augmenter leur placement. Lorsque les consommateurs cherchent à recouvrer leur investissement, le contact avec les correspondants prend fin et il leur devient impossible de récupérer l'argent investi.

Certains consommateurs se sont plaints de plusieurs centaines de milliers d'euros de perte.

Les sociétés exploitant ces sites et pratiquant ces escroqueries sont la plupart du temps établies à l'étranger.

Il est à noter que l'AMF (Autorité des Marchés Financiers) publie sur son site la liste noire des sites non autorisés à proposer du FOREX (Foreign Exchange).

Source : DGCCRF

© 2015 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Commentaires et réactions :



-