Actualité : en bref

Pauvreté et réussite scolaire

Le 25/05/2015, par Juliette Balatre, dans Civil / Famille & Personne.

Vos réactions...

   

La ministre de l'éducation prévoit d'augmenter les fonds sociaux de 20% afin de permettre l'accompagnement des enfants scolarisés en situation de pauvreté.

En réponse à une question orale posée au gouvernement à l'Assemblée nationale le 20 mai 2015, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, s'est exprimé au sujet de la scolarité des enfants pauvres.

Certains enfants scolarisés se trouvent en effet dans une situation très précaire (dormant dans des voitures, sautant des repas, dont la situation sanitaire entrave le bon développement, faute de ressources pour consulter un médecin...), d'après un rapport de Jean-Paul Delahaye sur la "pauvreté et la réussite scolaire" ayant été remis à la Ministre. Ce phénomène concernerait plus d'un million d'enfants, d'après le rapport sus-visé.

La question portait sur les décisions envisagées à la suite de ce rapport afin d'aider les enfants les plus démunis et de faire en sorte que l'école permette la réussite de tous.

La ministre précise que si depuis 2012, l'accent avait été mis sur le préscolarisation des enfants avant l'âge de 3 ans, et l'augmentation des maîtres dans les classes en primaire, afin notamment de détecter aussi vite que possible ce type de difficultés.

Elle estime toutefois qu'il convient d'aller plus loin et prévoit de ce fait d'augmenter les fonds sociaux de 20 % et de lutter contre l'insuffisance du recours aux bourses. Elle estime en effet que de nombreuses familles qui pourraient en bénéficier passent à côté, faute d'information suffisante.

Source : Compte rendu intégral, Assemblée nationale, séance du mercredi 20 mai 2015

© 2015 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Commentaires et réactions :



-