Actualité juridique

Fin 2012, 25% des bénéficiaires de l'AAH étaient au chômage

Le 03/06/2015, par La Rédaction de Net-iris, dans Social / Protection Sociale.

Vos réactions...

   

Plus de deux tiers des bénéficiaires de l'allocation aux adultes handicapés estiment que leur état de santé est un frein à leur recherche d'emploi.

Portant sur l'année 2012, l'étude de la Direction de l'animation, de la recherche, des études et des statistiques (DARES), intitulée "la situation professionnelle des bénéficiaires de l'allocation aux adultes handicapés" révèle que la situation n'a pas véritablement évolué d'une année sur l'autre : en effet, la quasi totalité des allocataires inactifs en 2011 le sont restés pour l'année 2012.

Pour son étude, la Dares a interrogé environ 8.450 personnes qui bénéficiaient d'un minimum social au 31 décembre 2011 (Revenu de solidarité active, allocation de solidarité spécifique, allocation aux adultes handicapés et minimum vieillesse).

Le constat est amer : à la fin de l'année 2012, il apparaît en effet que les personnes percevant l'allocation aux adultes handicapés sont beaucoup moins souvent en emploi que l'ensemble de la population, âgée de 20 à 64 ans (à savoir, 20% contre 70%).

Rappelons que pour pouvoir bénéficier de l'AAH, des conditions sont à remplir, notamment au niveau de l'âge, du taux d'incapacité, des ressources et de la nationalité (1).

Au 31 décembre 2011, 777.000 personnes de 20 à 64 ans, hors celles résidant dans des structures d'accueil spécialisées, percevaient l'allocation aux adultes handicapés.

Certaines causes (comme un état de santé "mauvais ou très mauvais", ou encore un niveau de diplôme ou de qualification moindre) peuvent expliquer cette situation.

En outre, l'étude révèle que 23% des bénéficiaires de l'AAH déclarent ne pas trouver d'emploi du fait d'un manque de formation, ou d'absence d'emploi à proximité de leur lieu de vie.

Références :
(1) Articles L821-1 et suivants du Code de la sécurité sociale

© 2015 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :



-