Actualité juridique

Prévention SIDA : autotests en pharmacie & remboursement du TRUVADA

Le 07/12/2015, par Chloé Vialle, dans Santé / Droit Médical.

Vos réactions...

   

Commercialisation de tests VIH à réaliser chez soi, sans ordonnance,depuis le 15 septembre 2015 et prise en charge à 100% du Truvada.

Cette année, à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le SIDA le 1er décembre 2015, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, lance une grande campagne de communication en faveur du dépistage. Outre les mesures fortes prises récemment pour renforcer la protection des populations les plus exposées, la ministre rappelle que le préservatif est le meilleur moyen de prévention contre le VIH et les infections sexuellement transmissibles (IST).

On estime à près de 30.000 le nombre de personnes en France ignorant leur séropositivité. Il y a environ 6.600 nouvelles contaminations enregistrées chaque année. Alors comment réduire la propagation de cette maladie sexuellement transmissible et permettre à ceux qui ont un doute de lever le voile sur cette maladie qu'ils ont peut être contracté ?

La ministre rappelle les récentes initiatives phares prises pour la lutte contre le VIH :

  • les autotests seront mis gratuitement à la disposition des usagers via les associations et dans les structures de prévention engagées dans la lutte contre le SIDA ;
  • les centres gratuits d'information, de dépistage et de diagnostic verront leurs missions élargies : en matière de prévention, de dépistage et de prise en charge des maladies sexuelles ;
  • l'autorisation et la prise en charge à 100% du Truvada, traitement préventif contre le SIDA, qui sera délivré de façon encadrée à l'hôpital et dans les centres de dépistage.

Journée mondiale de la lutte contre le SIDA 2014

Le Ministère de la santé avait annoncé en décembre 2014, le renforcement de la protection et le dépistage des populations à risque. Parmi les mesures, le projet de loi de santé 2015 prévoyait la vente d'autotests de dépistage en pharmacie à partir du 1er juillet 2015.

Ces autotests, permettant de savoir en quelques minutes si une personne est positive ou non au VIH à partir d'une goutte de sang, doivent être mis à la disposition des associations pour renforcer les actions de dépistage ciblées en direction des personnes les plus exposées.

Cependant, l'autotest sanguin de dépistage du VIH ne sera finalement pas commercialisé dans les pharmacies en juillet 2015, mais à partir du 15 septembre 2015, pour permettre aux acteurs de se former.

En effet, la société française AAZ ayant obtenu le label CE nécessaire à la commercialisation en France des premiers autotests sanguins de dépistage du VIH et qui assure la conformité du produit avec les normes européennes, est soucieuse de laisser le temps à l'ensemble des acteurs de santé de se former à la dispensation de l'autotest VIH, ainsi qu'à l'accompagnement des personnes qui s'auto-dépisteront. C'est pourquoi l'entreprise a repoussé la mise sur le marché au 15 septembre.

Selon le fabriquant, "autotest VIH" est disponible en France dans les pharmacies et sur leur site internet depuis le 15 septembre 2015, pour un prix TTC compris entre 25 euros et 28 euros.

"Il y a dans notre pays environ 30.000 personnes qui sont porteuses du VIH sans le savoir. Nous avons besoin de trouver de nouvelles manières de favoriser, de faciliter les dépistages", a indiqué la ministre Marisol Touraine.

Pour information, la Grande-Bretagne propose d'ores et déjà à la vente des autotests fabriqués par BioSURE pour 29,95£, soit un peu plus de 40 euros.

Pour tous ceux qui se posent la question "comment se protéger du Sida ?", le mieux est d'en parler avec son médecin traitant ou pour plus de discrétion, avec tout autre médecin, dans le plus grand secret médical.

Sources : Ministère de la Santé, LaTribune le 14 septembre 2015

© 2015 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :



-