Actualité : en bref

Renforcement de la place et du rôle de la psychologie à l'école

Le 08/07/2015, par Chloé Vialle, dans Civil / Famille & Personne.

Vos réactions...

   

Accompagnement à la scolarité des élèves par des psychologues scolaires et des conseillers d'orientation psychologues.

Dans notre système éducatif actuel, psychologues scolaires et conseillers d'orientation psychologues se partagent les missions d'accompagnement des élèves dans leur parcours scolaire et leur orientation. Grâce à une meilleure prise en compte de la diversité des profils et des ambitions des élèves, ces professionnels permettent déjà une meilleure insertion dans la vie professionnelle.

Il est en effet plus facile pour un élève de s'épanouir plus tard dans la vie, si ses qualités et aspirations personnelles correspondent aux attentes de son poste de travail, ses valeurs et ses qualités humaines.

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a entamé une réflexion sur la place de la psychologie à l'école en général, et la création d'un nouveau corps de métier en particulier, celui de "psychologue de l'éducation".

Selon les travaux réalisés par l'Inspection générale de l'Éducation nationale et les organisations syndicales représentatives, les professions de psychologues scolaires et conseillers d'orientation psychologues fusionneront en un seul corps de métier. Les spécialités de chacun seront toutefois conservées, puisque complémentaires, elles sont nécessaires à l'accompagnement des jeunes scolarisés.
Les psychologues de l'éducation bénéficieront d'un nouveau statut, profiteront de nouvelles modalités de recrutement et d'une formation approfondie. Leur carrière sera par ailleurs revalorisée.

En rappelant que l'accompagnement à la scolarité des élèves est devenu un facteur déterminant pour la réussite de chacun, les missions du futur psychologue de l'éducation tourneront notamment autour de :

  • la prévention des difficultés scolaires ;
  • la prévention du décrochage ;
  • la prévention des phénomènes de radicalisation ;
  • le renforcement de la vocation inclusive de l'école ;
  • la facilitation de la transition école-collège ;
  • l'accompagnement des élèves dans l'élaboration de leurs projets scolaires et professionnels ;
  • la participation aux politiques d'information et d'accueil de toute personne en recherche de solution pour son orientation.

Avec la création de ce nouveau corps unique de psychologues de l'Education nationale, on assiste à un renforcement de la place et du rôle de la psychologie dans l'accompagnement des élèves et des familles et en renfort des équipes éducatives, le tout "au bénéfice de la réussite pour tous, scolaire comme professionnelle".

Source : Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

© 2015 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

 Information de veille juridique


Commentaires et réactions :



-