Actualité juridique

Utiliser sa carte bancaire dès le 1er euro

Le 01/02/2016, par Chloé Vialle, dans Civil / Consommation.

Vos réactions...

   

Pour les commerçants, le Gouvernement souhaite réduire le coût des transactions par cartes bancaires sur les petites sommes et généraliser le paiement sans contact.

Le 18 janvier 2016, Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics, a rencontré les dirigeants des principales banques françaises notamment pour échanger sur la promotion de l'utilisation de la carte bancaire dès le 1er euro. En effet, le Gouvernement encourage :

  • la renégociation des contrats avec les commerçants afin de baisser le coût des commissions sur les paiements par carte bancaire, et ce, d'ici la fin du premier semestre 2016 ;
  • le déploiement rapide d'une action de communication pour mettre en avant et promouvoir les commerçants qui acceptent le paiement par carte bancaire dès le 1er euro.

La carte bancaire est le moyen de paiement préféré des Français, elle est utilisée par 71% d'entre eux et 61% expriment le souhait d'utiliser davantage leur carte bancaire au quotidien.

Depuis les Assises des moyens de paiements et les engagements des banques françaises pour améliorer la performance et la sécurité des moyens de paiement au service des clients, le Gouvernement a pris pleinement conscience de cette problématique et en particulier en ce qui concerne la carte bancaire.

Michel Sapin a annoncé vouloir "agir à la fois sur le coût induit par les transactions par carte pour les commerçants et sur la mise à niveau technique des terminaux de paiement".

Concernant le coût induit par les transactions par carte pour les commerçants, le Gouvernement s'engage à réduire substantiellement le coût des petites transactions et à inciter certains professionnels, comme les médecins par exemple, à accepter le chèque ou un moyen de paiement électronique courant 2016.

En ce qui concerne les solutions de paiements innovants, des mesures ont été annoncées pour le développement du "sans contact" et la généralisation les paiements dématérialisés :

  • à partir du 1er janvier 2016, tous les nouveaux terminaux de paiement devront être équipés de la technologie sans contact ;
  • d'ici 2020 au plus tard, l'ensemble du parc des terminaux de paiement devront en être équipés.

Par ailleurs, pour "inciter les consommateurs à recourir davantage au prélèvement et au virement pour les paiements à distance", le Gouvernement compte "montrer l'exemple" en généralisant la solution de télépaiement Tipi auprès des collectivités locales et territoriales pour régler sans frais des services comme la cantine, la crèche ou tout autre service public.

L'utilisation de la carte bancaire étant souvent l'objet de fraude, le Gouvernement préconise une meilleure information des citoyens sur les techniques de sécurisation de ces solutions et sur les garanties de remboursement en cas de fraude.

Source : Gouvernement

© 2016 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :



-