Actualité juridique

Label diversité : l'engagement pour prévenir les discriminations

Le 10/08/2015, par Chloé Vialle, dans Social / Protection Sociale.

Vos réactions...

   

Le Label Diversité est au coeur des préoccupations du Ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social.

En France, plus de 300 structures, privées comme publiques, détiennent aujourd'hui le Label Diversité.

Cette certification, créée en 2008 par l'Etat, vise à indiquer l'engagement effectif, volontaire et durable d'un organisme (entreprise, association, ministères, établissements publics et collectivités territoriales) pour prévenir les discriminations, en s'intéressant à la diversité sous toutes ses formes.

Délivré par AFNOR certification, les organismes doivent remplir, pour prétendre à l'obtention de ce label, les critères du cahier des charges établi, à savoir :

  • connaître les risques en matière de discriminations ;
  • mobiliser les collaborateurs, les sensibiliser, les former et communiquer ;
  • maîtriser les processus de gestion des ressources humaines ;
  • s'intéresser à l'ancrage territorial ;
  • s'engager vis-à-vis de ses fournisseurs, ses clients, ses usagers ;
  • s'assurer de l'efficacité de ses actions.

Rappelons que la discrimination se définit, d'un point de vue juridique, à travers 20 critères de discrimination, à savoir : l'origine ; le sexe ; les moeurs ; l'orientation sexuelle ; l'identité sexuelle ; l'âge ; la situation de famille ; la grossesse ; les caractéristiques génétiques ; l'appartenance - réelle ou supposée - à une ethnie ; à une nation ; à une race ; les opinions politiques ; les activités syndicales ou mutualistes ; l'appartenance ou non à une religion déterminée ; l'apparence physique ; le patronyme ; le lieu de résidence ; l'état de santé et le handicap.

Pour une entreprise, détenir le Label Diversité lui permet de :

  • porter l'image d'un organisme socialement innovant ;
  • d'affirmer un certain ancrage territorial ;
  • de faciliter et accompagner le dialogue social dans l'entreprise grâce à un projet partagé par tous et apprécié des partenaires sociaux ;
  • de poursuivre ou d'initier une démarche de développement durable en s'intéressant au volet social ;
  • d'accroître son volume d'activité en reflétant la diversité de ses clients ;
  • de progresser en matière de ressources humaines en appliquant des principes d'amélioration continue.

Les étapes de labellisation sont adaptées aux différents types d'employeurs (entreprises ou organismes privé de moins de 50 salariés, de plus de 50 salariés, fonction publique). S'il répond aux critères, le dossier est ensuite soumis à la validation d'une commission nationale où siègent les partenaires sociaux, les représentants de l'Etat et un collège d'experts (DRH). Attribué pour une durée de 4 ans, son renouvellement est soumis à une procédure de contrôle à mi-parcours.

Source : Emploi.gouv.fr - Avec le Label Diversité, valorisez votre engagement pour prévenir les discriminations

© 2015 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Commentaires et réactions :



-