Actualité juridique

Bilan des comptes de l'Etat pour l'année 2014

Le 12/08/2015, par Chloé Vialle, dans Affaires / Finance.

Vos réactions...

   

La loi de règlement du budget et d'approbation des comptes pour 2014 a arrêté le montant définitif des recettes et des dépenses du budget de l'année 2014.

Le montant définitif des recettes et des dépenses du budget de l'année 2014 a été arrêté par la loi de règlement du budget et d'approbation des comptes pour 2014, promulguée le 3 août 2015.

Les résultats obtenus en 2014 démontrent que les efforts demandés aux Français portent leurs fruits et que l'assainissement des comptes publics se poursuit :

  • le déficit public, c'est-à-dire celui de l'ensemble des administrations publiques, s'élève en 2014 à 4% du PIB, contre 4,1% en 2013. Il continue à être réduit malgré une croissance très faible en 2014 (0,2%) et est nettement inférieur à la prévision de 4,4 % (reposant sur une croissance de 0,4%) et en constante diminution depuis 2011 où il avait atteint 5,1 % du PIB.
  • le déficit structurel, qui élimine les effets du cycle économique, s'est réduit de 0,6% pour s'établir à 2,1% du PIB, soit son meilleur résultat depuis 2000 ;
  • les dépenses de l'Etat, hors charge de la dette et pensions, s'élèvent à 276,7 milliards d'euros en 2014, contre 280 milliards d'euros en 2013, soit une baisse de 3,3 milliards d'euros. La France n'a pas connu une diminution d'une telle ampleur depuis l'instauration de la norme de dépense en 2003 ;
  • les dépenses publiques, c'est-à-dire de l'ensemble des administrations publiques, hors crédits d'impôt, augmentent de seulement 0,9 %.

Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics et Christian Eckert, secrétaire d'État chargé du budget annoncent en Conseil des ministres que "la réduction du déficit public se poursuivra cette année et au-delà. Les économies sur la dépense permettront, outre la baisse des déficits, le financement de la suppression de la première tranche du barème de l'impôt sur le revenu pour les ménages et des allègements de prélèvements pour les entreprises prévus dans le cadre du Pacte de responsabilité et de solidarité".

Comme c'est le cas depuis une dizaine d'années, en gage de crédibilité et de fiabilité de l'information sur les finances de l'Etat, les comptes de l'Etat français sont certifiés par la Cour des Comptes.

Source : Loi n° 2015-957 du 3 août 2015 de règlement du budget et d'approbation des comptes de l'année 2014

© 2015 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Commentaires et réactions :



-