Actualité juridique

Un nombre important de noyades accidentelles en 2015

Le 14/08/2015, par Chloé Vialle, dans Civil / Famille & Personne.

Vos réactions...

   

En 10 semaines, du 1er juin au 9 août 2015, 261 décès ont été observés, soit 3,7 décès par jour.

Alors que le beau temps de cet été 2015 incite à la baignade, le nombre important de noyades accidentelles refroidit!

Une enquête NOYADES 2015 est organisée par l'Institut de veille sanitaire (InVS) avec le soutien de la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises du ministère de l'Intérieur, de la Direction de l'habitat de l'urbanisme et des paysages du ministère du Logement et de la Direction des sports du ministère des sports.

Elle a pour objectif de recueillir et d'analyser les noyades suivies d'une hospitalisation ou d'un décès entre le 1er juin et le 30 septembre 2015 sur l'ensemble du territoire.

En 10 semaines, du 1er juin au 9 août 2015, l'InVS a recensé 761 noyades accidentelles, dont 261 sont à l'origine d'un décès, soit 3,7 décès par jour, répartis comme suit :

  • 33 % en mer ;
  • 26 % en cours d'eau ;
  • 21 % en piscine,
  • 18 % en plan d'eau,
  • 3 % dans d'autres lieux (baignoires, bassins…).

Bien que tous les âges soient concernés par ce type d'accident, une hausse particulièrement importante est enregistrée chez les enfants et les adolescents, avec 60 décès (soit près d'un décès par jour), et les personnes âgées de 65 ans et plus, avec 94 décès dont près de la moitié en mer.

L'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES) rappelle les bons réflexes de prévention et les précautions à adopter pour se baigner sans danger.

Pour se baigner en toute sécurité, pensez notamment à :

  • surveiller vos enfants en permanence, rester toujours avec eux quand ils jouent au bord de l'eau ou lorsqu'ils sont dans l'eau ;
  • choisir les zones de baignade surveillées, où l'intervention des équipes de secours est plus rapide ;
  • tenir compte de votre forme physique : ne pas se baigner si l'on ressent un trouble physique (fatigue, problèmes de santé, frissons) et ne pas surestimer votre niveau de natation.

Ces noyades accidentelles peuvent se produire suite à un malaise, une imprudence ou au fait de ne pas bien savoir nager, d'où l'importance d'apprendre à nager, ou de réapprendre à bien nager.

Sources :
"Se baigner sans danger" de l'INPES
Résultats intermédiaires de l'enquête NOYADES 2015 de l'InVS

© 2015 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :



-