Actualité juridique

L'IVG et le droit des femmes à disposer librement de leur corps

Le 08/10/2015, par Chloé Vialle, dans Santé / Droit Médical.

Vos réactions...

   

Campagne nationale d'information sur l'avortement pour qu'en 2015, chaque femme puisse prendre sa décision, sans jugement, sans pression et sans désinformation.

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, lance une campagne nationale d'information sur l'IVG, 40 ans après la loi Veil qui octroyait le droit à l'avortement à toutes les françaises.

Cette campagne a été conçue pour permettre aux femmes de connaître leurs droits et les moyens de les exercer. Elle permet de dire haut et fort que les femmes sont libres de décider librement de ce qu'elles font de leur corps, et ce en toutes circonstances. Parce que trop de femmes rencontrent encore des difficultés à accéder à l'IVG, il est nécessaire de déjouer les tentatives de déstabilisation, de culpabilisation et de désinformation.

Depuis janvier 2015, le premier programme national d'action pour améliorer l'accès à l'IVG est en place. Il s'articule autour de 3 axes :

  • mieux informer les femmes ;
  • simplifier et améliorer leur parcours et leurs démarches ;
  • garantir une offre diversifiée sur tout le territoire.

Par ailleurs, des dispositions destinées à faciliter l'accès à l'IVG sont actuellement en débat au Sénat dans le cadre du projet de loi de modernisation de notre système de santé. Elles permettent des avancées concrètes, comme :

  • la suppression du délai de réflexion de 7 jours ;
  • la possibilité accordée aux sages-femmes de pratiquer l'IVG médicamenteuse
  • la possibilité de pratiquer des IVG instrumentales en centre de santé.

La ministre de la santé tient à ce que les droits des femmes soient renforcés et rappelle à ces dernières que "leur corps leur appartient, tout comme leur décision d'avorter. Elles sont libres de décider d'être mères ou non, libres de l'être au moment où elles le choisissent et dans les conditions qu'elles désirent. La mobilisation de chacun est primordiale pour permettre qu'en 2015, dans notre pays, chaque femme puisse prendre sa décision, sans jugement, sans pression et sans désinformation".

Source : Campagne d'information sur l'IVG

© 2015 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :



-