Actualité : en bref

Huissiers et experts-comptables dans la lutte contre les impayés

Le 26/11/2015, par Chloé Vialle, dans Judiciaire / Procédure.

Vos réactions...

   

Une convention nationale de partenariat a été signée entre les deux professions en matière de recouvrement amiable des créances des entreprises.

Le président de la Chambre nationale des huissiers de justice, Patrick Sannino, et le président du Conseil supérieur de l'Ordre des experts-comptables, Philippe Arraou, ont signé un partenariat dont l'objectif est de promouvoir le savoir-faire de leurs professions en matière de recouvrement amiable des créances des entreprises.

Une passerelle technique ouverte à l'ensemble des membres des deux professions a été créée entre la plateforme numérique professionnelle d'aide au recouvrement amiable de créances des huissiers de justice (Héraclès) et celle de l'Ordre des experts-comptables.

Ce système permet à un expert-comptable mandaté par son client de déclencher la procédure de recouvrement amiable des impayés de l'entreprise en contactant automatiquement un huissier de justice, via la plateforme Héraclès. Une fois la créance envoyée à l'huissier de justice, ce dernier dispose de 60 jours pour la recouvrer.

Il faut noter que ce nouveau partenariat démontre la volonté de ces deux professions de travailler main dans la main pour lutter contre les impayés des entreprises, en procédant de manière rapide et efficace à leur recouvrement. Surtout, remarquons que le recours par l'expert-comptable au savoir-faire d'un huissier de justice est de ce fait facilité. Comme le souligne Phillippe Arraou à l'occasion du 70ème Congrès de l'Ordre des experts-comptables, il s'agit "(d')un premier pas vers l'interprofessionnalité et (d')un signal fort de modernisation pour les professions d'expert-comptable et d'huissier en justice".

Sources : Communiqué de presse du 7 octobre 2015 de la Chambre nationale des huissiers de justice (CNHJ)

© 2015 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :



-