Actualité : en bref

Contrefaçon : des centaines de milliers de produits détruits

Le 10/11/2015, par Chloé Vialle, dans Affaires / Propriété Intellectuelle.

Vos réactions...

   

Journée nationale de destruction de contrefaçons : mobilisation contre la contrefaçon et la grave menace qu'elle représente pour la santé, l'économie et la création.

La 3ème journée nationale de destruction de contrefaçons s'est déroulée le 5 novembre 2015. Christian Eckert, secrétaire d'Etat chargé du Budget, a donné le coup d'envoi de cet événement, qui a eu lieu sur 21 sites en France. A l'issue de cette journée, des centaines de milliers de produits saisis ces derniers mois par les services douaniers sur l'ensemble du territoire national, ainsi qu'en outre-mer, ont été détruits : médicaments, parfums et produits de beauté, montres et lunettes, articles de téléphonie, produits high-tech, bijoux, articles automobiles, piles, mobilier, jouets, articles textiles, accessoires de maroquinerie, articles de sport, chaussures...

L'objectif de cette journée nationale est de se mobiliser contre la contrefaçon en rappelant la grave menace qu'elle représente pour la santé, l'économie et la création. En effet, fabriqués en dehors des circuits légaux de production, ces produits contrefaits ne respectent pas les normes en vigueur et sont potentiellement dangereux pour les consommateurs.

Christian Eckert a rappelé que "cette 3ème journée nationale de destruction de contrefaçons illustre l'implication des agents des douanes pour lutter contre ce phénomène qui met en danger la santé des citoyens, mais aussi la créativité et le savoir-faire de nos entreprises ainsi que nos emplois". Le Gouvernement poursuit son action pour consolider et développer les outils juridiques de lutte contre la contrefaçon, tant au niveau européen que national. Pour mieux protéger la propriété intellectuelle, le Ministre croit en l'aboutissement des négociations européennes devant rétablir la possibilité pour les douanes européennes de contrôler les marchandises contrefaites qui transitent par leur territoire et non plus seulement celles dont c'est la destination.

Vous avez acheté un produit qui ne fonctionne pas ?
>>> Mettez le professionnel en demeure pour obtenir l'échange ou le remboursement de votre produit.

Source : Le portail de l'Economie et des Finances

© 2015 Net-iris

   

Inscription JuriTravail Avocats

Pour approfondir ce sujet :

 Information de veille juridique


Commentaires et réactions :



-