Actualité juridique

Discrimination raciale par Coca-Cola US

Le 17/11/2000, par La Rédaction de Net-iris, dans Public / Droits de l'homme.

Vos réactions...

   

La compagnie Américaine Coca-Cola vient, après arrangement, de verser une somme de 192,5 millions de dollars de dommages et intérêts, pour avoir pratiquer pendant plusieurs années, une politique de discrimination raciale envers plusieurs centaines d'employés noirs. Ceux-ci étaient défavorisés en matière de salaires et de promotion selon une dépêche Yahoo!Actualité.
Selon le Los Angeles Times, une somme moyenne de 40.000 dollars devrait être versé à chacun des 2.200 personnes victimes de cette discrimination. La compagnie a également accepté qu'un groupe extérieur autonome se composant de 7 membres, soit nommé pendant 4 ans, pour surveiller les pratiques internes de Coca-Cola et effectuer des recommandations.
Une fois encore, la discrimination en matière d'emploi se termine par le versement de sommes considérables (cf : l'affaire Texaco dans le Chicago Tribune). Il est difficile d'imaginer que ce type de pratique trouve une solution dans de tels arrangements. En France la discrimination raciale en matière d'emploi est interdite par l'article L122-45 du Code du Travail. Le seul problème en la matière, c'est de rapporter une preuve pour un cas individuel de la discrimination subit, sauf lorsque les plaintes foisonnent, comme ce fut le cas dans l'affaire Coca-Cola.

© 2000 Net-iris

   

Commentaires et réactions :



-