Actualité juridique

Bruxelles souhaite encourager le développement de l'e-santé

Le 23/05/2005 par La Rédaction de Net-iris, dans Santé / Droit Médical.

Vos réactions...

   

Les ministres de la santé et des experts en technologies de l'information de toute l'Europe se réunissent actuellement pour débattre de la manière d'exploiter au mieux les potentialités de la "santé en ligne", en tenant compte des meilleures pratiques observées en Europe en matière de soins de santé, peut-on lire dans un communiqué.
Selon Bruxelles, le développement sur Internet de l'information sur la santé "peut renforcer le pouvoir d'action des patients et améliorer les soins de santé", c'est pourquoi il est intéressant d'encourager les initiatives en ce sens.
"Plus important encore, en réduisant les possibilités d'erreurs médicales, elle permet de sauver des vies", a déclaré la commissaire chargée de la santé et de la protection des consommateurs, Markos Kyprianou, voyant dans l'e-santé le moyen de permettre à tout praticien de l'Union de consulter le dossier médical d'un patient en provenance d'un pays tiers (notamment lorsque celui-ci à besoin de soins au cours d'un voyage touristique ou pour affaires).
Pour Viviane Reding, commissaire européen chargée de la société de l'information et des médias, l'accès aux "dossiers médicaux électroniques, par exemple, peuvent aider les médecins à diagnostiquer des maladies (ex : en cas d'antécédent ou de traitement en cours) et prescrire des traitements avec plus de précision. Moins de paperasserie doit aussi permettre plus d'efficacité. Au Danemark, l'orientation électronique des patients permet d'économiser un million d'euros par an et ces économies pourraient atteindre 3,5 millions d'euros par an si tous les renvois étaient effectués par voie électronique".
Notons que dans le cadre de son plan d'action pour la santé en ligne, la Commission va lancer d'ici décembre 2005 un portail européen de la santé offrant un guichet unique pour les informations de santé produites par l'Union européenne et donnant accès aux sites web des autorités nationales et régionales en matière de santé ainsi que des groupes de la société civile actifs dans le domaine de la santé.

© 2005 Net-iris

   

Commentaires et réactions :