Actualité juridique

Les vérifications à l'improviste de non discrimination vont avoir une valeur juridique

Le 02/12/2005 par La Rédaction de Net-iris, dans Social / Rupture du Contrat.

Vos réactions...


Le Premier ministre, lors de sa conférence de presse mensuelle, s'est prononcé en faveur de l'expérimentation des CV anonymes et pour le contrôle inopiné des discriminations à l'embauche.
Dominique de Villepin souhaite qu'il y ait une véritable prise de conscience des discriminations à l'embauche et un renforcement des moyens de lutte contre de telles pratiques.
"La citoyenneté française ne se divise pas : elle est la même pour tous, avec ses droits, avec ses devoirs", a-t-il déclaré.
Le Gouvernement a pris la décision de donner une valeur législative aux vérifications à l'improviste, qui permettent de s'assurer, effectivement, que les entreprises, les boîtes de nuit, les agences immobilières n'aient pas de pratiques discriminatoires.
En outre, la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité, se verra confier le pouvoir de sanctionner les discriminations par des amendes pouvant aller jusqu'à 25.000 euros. Enfin, il se félicite des négociations intervenues entre les partenaires sociaux afin de trouver un accord sur la diversité.
"Je souhaite qu'ils étudient les expérimentations sur le CV anonyme. Les entreprises et les établissements du secteur public devront négocier eux aussi ce type d'expérimentations. Je demande enfin à Christian Jacob d'étudier la question de la diversité dans la fonction publique avec les organisations syndicales", a ajouté le Premier ministre.

© 2005 Net-iris

Commentaires et réactions :