Actualité juridique

Réalisation d'une étude approfondie sur les aspirations sociétales et citoyennes quant aux activités dominicales

Le 05/06/2007 par La Rédaction de Net-iris, dans Civil / Consommation.

Vos réactions...


La question de l'ouverture des commerces le dimanche fait encore débat en raison de l'évolution de la vie personnelle et familiale, la transformation du travail dans l'économie des services marquée par une intensification du travail et par une diversification des temps travaillés, et en raison des nouveaux usages du temps libre.
Aussi, le Comité économique et sociale (CES) a décidé de s'auto-saisir afin de réaliser une étude approfondie sur les aspirations sociétales et citoyennes quant aux activités dominicales. Il recherchera aussi la ligne de crête entre exigences de la vie individuelle, familiale et culturelle, d'une part, et nécessités économiques et sociales, d'autre part, peut-on lire dans un communiqué.
Cette étude a été confiée à Jean-Paul Bailly, déjà rapporteur, en 2002, de l'avis "Le temps des villes - Pour une concordance des temps dans la cité" et dans lequel il s'était prononcé en faveur d'une réflexion sur l'adaptation de la législation applicable au travail du dimanche.
Pour Jacques Dermagne, président du Conseil économique et social, "la réflexion sur les activités dominicales doit dépasser le débat sur l'ouverture des commerces le dimanche, qui n'en est qu'un aspect. Elle pose de multiples questions économiques, sociales, sociétales, citoyennes... qui méritent d'être appréhendées dans leur globalité. Sur la base d'un état des lieux approfondi adossé à des comparaisons internationales, notre assemblée consultative adressera au gouvernement des orientations étayées par les exigences du terrain".

© 2007 Net-iris

Commentaires et réactions :