Actualité juridique

Nouvelle réglementation portant sur l'étiquetage de la jeune viande bovine

Le 18/06/2007 par La Rédaction de Net-iris, dans Civil / Consommation.

Vos réactions...


Le Conseil européen de l'agriculture est parvenu à un accord politique visant à clarifier les conditions de commercialisation de la viande issue de bovins âgés d'un an au plus. En effet, la production et la commercialisation de la viande de bovins âgés d'un an au plus et les caractéristiques de ceux-ci au moment de leur abattage varient d'un Etat membre à l'autre suivant le type d'alimentation retenue (à base de produits laitiers ou de céréales). Hors, les viandes issues de ces deux systèmes de production sont généralement commercialisées sous une dénomination de vente unique "veau", alors même que le prix n'est pas identique.
Aujourd'hui la France est le principaux producteur de veau en Europe (30% au total). Elle devra rapidement se conformer à la nouvelle réglementation. En effet, les termes "veau, viande de veau" ou toute autre nouvelle dénomination dérivée des dénominations de vente, ne pourront plus être utilisés pour l'étiquetage de viande issue d'animaux âgés de plus d'un an.
Tous les Etats membres devront imposer que la dénomination de vente "veau" précise l'indication de la catégorie d'âge des animaux (catégorie 0-8 mois ou 8-12 mois) lors de l'abattage, peut-on lire dans communiqué de la Commission européenne.
Dès lors, l'âge et l'alimentation des animaux constituant des critères importants pour établir les caractéristiques des viandes qui en sont issues, seront des informations fournies au consommateur.
Dans le même temps, le Conseil européen de l'agriculture a adopté des mesures visant à la reconstitution du stock d'anguilles européennes, la suppression progressive du système d'achats à l'intervention publique de maïs, et la mise en place une organisation commune de marché unique pour l'ensemble des produits agricoles.

© 2007 Net-iris

Commentaires et réactions :