Actualité juridique

Bruxelles actualise la liste noire des compagnies aériennes afin de tenir compte des progrès réalisés par certaines compagnies fichées

Le 29/11/2007 par La Rédaction de Net-iris, dans Public / Transport.

Vos réactions...

   

La Commission européenne vient de réviser pour la sixième fois, la liste communautaire des compagnies aériennes interdites dans l'Union, qui constitue un gage de sécurité pour les transporteurs non fichés. Elle lève ainsi l'interdiction d'exploitation imposée à la compagnie surinamaise Blue Wing Airlines et les restrictions touchant la compagnie Pakistan International Airlines (PIA).
"Cette nouvelle révision montre que les compagnies aériennes peuvent être retirées rapidement de la liste si elles prennent des mesures correctives adaptées pour se conformer aux normes de sécurité. Elle indique aussi que la liste est de plus en plus un outil de prévention, et non plus de sanction, en matière de sauvegarde de la sécurité aérienne", se félicite Jacques Barrot, vice-président de la Commission responsable des transports.
Bruxelles note que les compagnies Blue Wing Airlines et PIA "ont mis en oeuvre avec succès un plan de mesures correctives. Les autorités de surveillance de leurs pays ont prouvé qu'elles avaient vérifié les mesures prises par les compagnies aériennes et ont attesté que ces mesures débouchaient sur des solutions viables à long terme, de nature à éviter que les mêmes problèmes ne se répètent", note t-on dans le communiqué de la Commission.
A ce jour, la liste communautaire des transporteurs qui font l'objet d'une interdiction totale d'exploitation dans l'Union européenne comporte huit transporteurs isolés et tous les transporteurs des pays suivants : Guinée équatoriale, Indonésie, République kirghize, Liberia, Sierra Leone, Swaziland et République démocratique du Congo (RDC - à l'exception d'une compagnie). Et trois compagnies font l'objet de restrictions d'exploitation pour certains appareils.

© 2007 Net-iris

   

Commentaires et réactions :