Actualité juridique

Modèle de mandat de protection future sous seing privé

Le 03/12/2007 par La Rédaction de Net-iris, dans Civil / Famille & Personne.

Vos réactions...


La loi (n°2007-308) du 5 mars 2007 a institué dans le code civil, le mandat de protection future permettant à chacun d'anticiper l'organisation de sa propre protection juridique, en désignant à l'avance une personne de son choix, pour le jour où elle ne pourrait plus veiller seule à ses intérêts. Codifié à l'article 477 du code civil, ce nouveau dispositif permet à toute personne majeure ou mineure émancipée ne faisant pas l'objet d'une mesure de tutelle, de charger une ou plusieurs personnes, par un même mandat, de la représenter pour le cas où, pour l'une des causes prévues à l'article 425 du code civil, elle ne pourrait plus gérer seule sa vie et ses intérêts.
Il s'agit du cas où la personne se trouve dans l'impossibilité de pourvoir seule à ses intérêts en raison d'une altération, médicalement constatée, soit de ses facultés mentales, soit de ses facultés corporelles de nature à empêcher l'expression de sa volonté.
S'il n'en est disposé autrement, la mesure est destinée à la protection tant de la personne que des intérêts patrimoniaux de celle-ci. Elle peut toutefois être limitée expressément à l'une de ces deux missions.
Le mandat peut être conclu par acte notarié, contresigné par un avocat ou rédigé par acte sous seing privé. Un décret (n°2007-1702) du 30 novembre 2007 vient justement de fixer le modèle cerfa de mandat de protection future sous seing privé, devant être enregistré par l'administration fiscale. Il sera prochainement téléchargeable gratuitement en ligne, sachant que le mandat de protection future ne peut prendre effet que s'il établit que le mandant ne peut plus pourvoir seul à ses intérêts et ce à compter du 1er janvier 2009. Le décret est accompagné d'un arrêté contenant la notice d'information jointe au modèle de mandat de protection future sous seing privé dans un but d'information du mandant et du mandataire, mais aussi d'aide à la compréhension et au remplissage du formulaire.
Rappelons néanmoins que le mandat doit être obligatoirement conclu par acte notarié dans le cas où ce choix est fait par les parents ou le dernier vivant des père et mère exerçant l'autorité parentale sur leur enfant mineur ou assumant la charge matérielle et affective de leur enfant majeur (notamment pour des enfants handicapés).

© 2007 Net-iris

Commentaires et réactions :